Feuille de route et planification du référencement

Si vous avez un site web, votre objectif est, bien sûr, que les moteurs de recherche le trouvent le mieux possible. Après tout, la visibilité et la facilité de recherche incitent les clients potentiels à visiter votre site web et à se renseigner sur vos produits et/ou services. Pour y parvenir, une stratégie de référencement efficace est essentielle.

Pour vous y aider, j’ai rédigé cet article. Je vous explique en détail comment mettre en œuvre une feuille de route SEO, de la réalisation d’une mesure de base au suivi des performances et à la mise en œuvre d’optimisations techniques et de la création de liens. Je discute également de l’importance d’un spécialiste en référencement. Cela vous permettra de mieux connaître le client et d’analyser le référencement technique, le contenu et l’autorité. Après avoir lu cet article, vous pouvez retrousser vos manches et vous lancer dans le référencement.

Table des matières montrer

Créer une feuille de route pour le référencement

Vous posez les bases de votre succès en matière d’optimisation des moteurs de recherche en créant une feuille de route pour une stratégie de référencement. De nombreux entrepreneurs indiquent que, dans la pratique, cela s’est avéré beaucoup plus difficile qu’ils ne le pensaient. Une stratégie de référencement peut donc être complexe et dépend de plusieurs facteurs, tels que votre public cible, la concurrence et les ressources disponibles. Toutefois, j’ai établi ci-dessous une feuille de route générale qui peut vous aider à créer une stratégie de référencement efficace.

Une feuille de route pour le référencement

Étape 1 : faire connaissance avec le client

Pour élaborer une stratégie de référencement réussie, il est essentiel de comprendre le client. Votre tâche consiste à faire le lien entre les objectifs du client et les possibilités de référencement. Cela signifie qu’il faut effectuer une mesure de base, identifier les mots-clés pertinents et créer un contenu de haute qualité pour atteindre le bon public. Pour un succès continu en matière de référencement, surveillez régulièrement les performances et procédez aux ajustements nécessaires.

Étape 2 : établir des indicateurs de performance clés

Un ICP est un indicateur clé de performance, ou une variable que vous utilisez pour mesurer la performance. Sans indicateurs de performance clés, vous n’avez aucune indication sur la manière de mesurer votre stratégie de référencement et d’évaluer si vous atteignez vos objectifs grâce à ces indicateurs.

Étape 3 : mesure de référence

Avant d’apporter des modifications à votre site web, il est essentiel d’effectuer une mesure de référence. Cette mesure vous donne un aperçu de l’état actuel de votre site web.

Étape 4 : fixer des objectifs en matière de référencement

Si vous souhaitez mesurer et améliorer efficacement une stratégie de référencement une fois qu’elle a été élaborée, il est essentiel de fixer des objectifs en matière de référencement.

Étape 5 : Analyse de la stratégie de référencement

Une analyse complète des différents aspects du site web est une condition préalable à l’élaboration d’une stratégie de référencement réussie. Pour ce faire, il est important que vous soyez attentif au référencement technique ainsi qu’au contenu et à l’autorité.

Étape 6 : mise en œuvre de la stratégie de référencement

Si vous souhaitez développer une stratégie de référencement réussie, une approche holistique est nécessaire. Les trois éléments mentionnés ci-dessus, à savoir le référencement technique, le contenu et l’autorité, jouent tous un rôle important. Le référencement technique permet d’optimiser l’architecture du site web, la stratégie de contenu permet de créer un contenu pertinent et de qualité, et le link building permet d’accroître l’autorité grâce à des liens de qualité.

Étape 7 : Suivi et rapports

Enfin, le suivi et l’établissement de rapports sur les performances de votre site web en matière de référencement sont essentiels pour une stratégie optimale.

Maintenant que vous savez à quoi ressemble la feuille de route d’une stratégie de référencement, je vais détailler chaque étape dans la suite de cet article.

La feuille de route SEO en un coup d’œil

Vous n’avez pas le temps de rédiger un long article ? Il n’y a pas de problème. Dans ce cas, regardez la vidéo ci-dessous pour un résumé de cet article.

Étape 1 – Faire connaissance avec le client

Apprendre à connaître le client est important pour la réussite d’un projet de référencement. Ce n’est qu’en connaissant le client que l’on peut identifier les bons mots-clés, créer un contenu approprié et atteindre le public visé. Une mesure de référence et une stratégie de référencement claire découlent de cette première étape. L’objectif est d’identifier la situation actuelle et d’explorer ce qui est nécessaire pour atteindre les objectifs fixés.

Apprendre à connaître le client d’un projet de référencement est important pour plusieurs raisons :

  • Identifier les mots-clés : lorsque vous connaissez le client, vous pouvez comprendre quel langage et quels mots-clés sont les plus appropriés. Vous les intégrez ensuite dans la stratégie de référencement que vous développez. Cela rendra votre site web encore plus visible dans les moteurs de recherche et attirera des visiteurs plus pertinents.
  • Création d’un contenu pertinent : ce n’est que si vous comprenez le client que vous pourrez créer un contenu qui corresponde à ses intérêts et à ses besoins. Un contenu pertinent augmente considérablement les chances que le bon public visite le site web et s’engage avec la marque.
  • Comprendre le public cible : en apprenant à connaître le client, vous pouvez comprendre qui est votre public cible et comment l’atteindre au mieux. Il peut s’agir, par exemple, d’adapter votre contenu et vos messages marketing à des données démographiques ou à des centres d’intérêt spécifiques.
Comprendre la feuille de route de l'entreprise cible en matière de référencement
  • Améliorer l’expérience de l’utilisateur : comprendre le client permet également d’améliorer l’expérience de l’utilisateur. Il peut s’agir, par exemple, de simplifier la navigation, de réduire la vitesse de chargement et d’adapter le contenu aux besoins et aux intérêts des clients.

Étape 2 – Établir des indicateurs de performance clés

Les indicateurs de performance clés (KPI) sont considérés comme un instrument de mesure de l’évolution de votre stratégie de référencement. Pour mesurer les bons objectifs, il faut bien sûr mettre en place les bons indicateurs de performance clés. Je vous explique ci-dessous ce que vous pouvez faire pour les déterminer avec précision.

Identifier vos objectifs

Tout d’abord, vérifiez quels sont les objectifs de votre stratégie de référencement. Les exemples incluent l’augmentation du nombre de recherches organiques, l’amélioration du classement de votre site web dans les moteurs de recherche ou l’augmentation des taux de conversion sur votre site web.

Définir les facteurs mesurables

Pour déterminer l’impact d’une stratégie de référencement sur vos objectifs, vous avez besoin de facteurs mesurables. Il s’agit par exemple du nombre de visiteurs, du taux de rebond, du temps que les visiteurs passent sur votre site, de la position de votre site dans les moteurs de recherche et du taux de conversion.

Choisir des indicateurs de performance clés pertinents

Lorsque vous vous lancez dans une stratégie de référencement, vous pouvez mettre en place de nombreux indicateurs de performance clés. Cependant, sélectionnez ceux qui sont les plus pertinents pour mesurer la performance de vos efforts d’optimisation des moteurs de recherche. Il peut s’agir du nombre de recherches organiques, de la position de votre site web dans les moteurs de recherche, du nombre de sessions sur votre site web, du temps moyen passé sur le site web et des taux de conversion.

Fixer des objectifs mesurables

Enfin, fixez des objectifs mesurables pour chaque ICP. Un objectif mesurable pourrait être, par exemple, d’augmenter le nombre de recherches organiques de 20 % ou d’atteindre une position sur la première page des résultats de recherche organique. Vos objectifs doivent, d’une part, être réalisables et réalistes et, d’autre part, présenter suffisamment de défis pour vous inciter à agir. Il est important d’évaluer régulièrement vos progrès et d’adapter votre stratégie en fonction des résultats obtenus.

Étape 3 – Mesure de référence

La mesure de référence est le premier moment de mesure. Les résultats vous donneront un aperçu de votre situation actuelle ou, en d’autres termes, des performances de votre site web avant que vous n’y apportiez des modifications. Quelques éléments revêtent une importance particulière lorsqu’il s’agit d’effectuer une mesure de référence du référencement. Je les explique brièvement ci-dessous.

Définir les mots-clés

Déterminez les mots-clés pertinents pour votre entreprise et votre public cible. Pour ce faire, utilisez un outil de recherche de mots clés, tel que Google Keyword Planner, SEMrush ou Ahrefs.

Analyser les résultats de la recherche

Saisissez des mots-clés dans des moteurs de recherche tels que Google et analysez les résultats de la recherche. Voyez ensuite quelles pages sont actuellement bien classées et quelles pages apparaissent dans les recherches. Notez également votre propre position pour ces mots-clés.

Analyser le site web

Analysez soigneusement votre propre site web pour déterminer s’il est bien optimisé pour les mots clés que vous avez définis. Par exemple, examinez les titres, les méta-descriptions, les en-têtes et les images des pages de votre site web. Vous analysez les aspects techniques de votre site web à l’aide d’un outil tel que Screaming Frog ou Sitebulb.

Créer un rapport sur la feuille de route en matière de référencement

Définir les statistiques

Dans une mesure de référence, vous déterminez naturellement les statistiques actuelles de votre site web. Les indicateurs clés comprennent le nombre de recherches organiques, le nombre de visiteurs, le taux de rebond, le temps moyen passé sur le site et le taux de conversion. Un outil comme Google Analytics peut vous aider à cet égard.

Créer un rapport

Les analyses et les mesures ne peuvent jamais prouver leur pleine valeur si vous ne consignez pas les résultats dans un rapport. Dans votre rapport de mesure de base, vous enregistrez les positions actuelles de votre site web pour les mots-clés choisis, mais aussi le degré d’optimisation de votre site web pour ces mots-clés. Enfin, vous intégrez également toutes les statistiques actuelles de votre site web.

La réalisation d’une mesure de référence pour le référencement vous donnera tout d’abord une image claire de votre situation actuelle. Deuxièmement, une mesure de référence donne un aperçu des mesures à prendre pour améliorer votre stratégie de référencement. Il n’est pas nécessaire d’effectuer une seule fois une mesure de référence. En répétant régulièrement ces opérations, vous pouvez vérifier si vous avez déjà réussi à améliorer votre stratégie de référencement.

Étape 4 – Fixer des objectifs en matière de référencement

La mesure ne devient utile que lorsque l’on définit exactement ce que l’on veut mesurer. Définir vos objectifs en matière de référencement est donc une étape essentielle pour mesurer et améliorer efficacement votre stratégie de référencement. Je vous indique ci-dessous la meilleure façon de procéder pour fixer des objectifs concrets.

Identifiez vos mots-clés les plus importants

Vous commencez par déterminer les mots-clés les plus pertinents pour votre entreprise et votre public cible. Pour ce faire, utilisez un outil de recherche de mots clés, tel que Google Keyword Planner, SEMrush ou Ahrefs.

Analyser la concurrence

Le statut et l’évolution de votre propre site web jouent un rôle dans l’optimisation des moteurs de recherche, mais aussi ceux de vos concurrents. Par conséquent, analysez vos concurrents directs et déterminez où ils se classent actuellement pour ces mots-clés. Voyez, par exemple, quels sont les mots-clés qu’ils ciblent et dans quelle mesure ils sont optimisés pour cela. Bien entendu, leur position dans les moteurs de recherche est également un élément intéressant.

Formuler des objectifs mesurables

Vous fixez ensuite des objectifs mesurables pour chacun de vos mots clés. Les entrepreneurs mentionnent souvent l’amélioration de leur classement dans les résultats de recherche organiques. Mais l’augmentation des taux de conversion peut également être un objectif mesurable.

Fixer des objectifs SMART

Il est conseillé de fixer des objectifs SMART. Cette abréviation signifie spécifique, mesurable, acceptable, réaliste et limité dans le temps. Par exemple, précisez le nombre de postes que vous souhaitez améliorer, le pourcentage que vous souhaitez augmenter et le délai dans lequel vous souhaitez atteindre ces objectifs. Cette étape consiste donc à rendre vos objectifs concrets.

Créer un plan d’action

Enfin, vous élaborez un plan d’action pour atteindre les objectifs. La forme de ce plan d’action dépend de l’objectif choisi.

Étape 5 – Analyse de la stratégie de référencement

Pour mettre en œuvre une stratégie de référencement réussie, vous devez soumettre les différents aspects du site web à une analyse complète. Comme vous le savez peut-être, le référencement technique, le contenu et l’autorité sont les trois facettes de l’optimisation pour les moteurs de recherche. Ci-dessous, je vous explique quelles sont les parties les plus importantes d’une analyse de stratégie de référencement pour chacune des trois.

Analyse technique du référencement

Une analyse technique du référencement peut aider à optimiser les aspects techniques de votre site web. Les moteurs de recherche peuvent ainsi explorer et indexer plus facilement votre site web. Il s’agit là de quelques-unes des étapes clés de l’analyse technique en matière de référencement :

  • Vérifier l’indexation : vérifiez que toutes les pages de votre site web sont indexées par les moteurs de recherche. Vous voulez éviter d’avoir des pages qui ne devraient pas être indexées. Pour cela, utilisez Google Search Console, par exemple.
  • Vérifier la vitesse de chargement : vérifiez le temps de chargement de votre site web. Si nécessaire, optimisez les éléments qui peuvent ralentir la vitesse de chargement. Il s’agit souvent, mais pas exclusivement, d’images. Pour cette étape, utilisez Google PageSpeed Insights, par exemple.
  • Vérifiez la réactivité : vérifiez si votre site web est réactif et s’affiche correctement sur différents appareils et tailles d’écran. La convivialité mobile est aujourd’hui cruciale.
Optimisé pour les mobiles
  • Vérifier la structure du site : vérifiez la structure du site et assurez-vous qu’il est facile pour les moteurs de recherche et les utilisateurs de naviguer sur votre site web. Un outil comme Screaming Frog peut vous aider à cet égard.
  • Vérifier les liens brisés : vérifiez les liens brisés sur votre site web et assurez-vous que tous les liens fonctionnent. Pour cela, utilisez Google Search Console ou un outil comme Xenu Link Sleuth, par exemple.
  • Vérifiez les balises canoniques : toutes les pages de votre site web doivent avoir des balises canoniques correctes afin d’éviter le contenu dupliqué. Là encore, vous pouvez utiliser Screaming Frog.
  • Vérifiez le fichier robots.txt : vérifiez que le fichier robots.txt de votre site web est correctement configuré et que les moteurs de recherche ont accès à toutes les pages qu’ils doivent indexer. L’outil de prédilection pour ce faire est Google Search Console.

En suivant ces étapes, vous pouvez optimiser les aspects techniques de votre site web et améliorer ses performances dans les moteurs de recherche. N’oubliez pas d’évaluer régulièrement vos progrès. En fonction des résultats obtenus à chaque fois, adaptez votre stratégie.

Analyse du contenu

Une analyse de contenu peut contribuer à améliorer la qualité et la pertinence du contenu de votre site web. Il s’agit d’un autre facteur important pour obtenir un meilleur classement dans les moteurs de recherche. Vous trouverez ci-dessous les étapes à suivre pour effectuer une analyse de contenu à des fins de référencement :

  1. Identifier les mots clés : commencez par identifier les mots clés les plus importants sur lesquels vous souhaitez être trouvé. Vous analysez ensuite le classement actuel de votre contenu pour ces mots-clés.
  2. Analyse de la concurrence : analysez le contenu de vos concurrents qui sont actuellement bien classés pour les mots clés les plus importants. Examinez la qualité, la pertinence et la longueur de leur contenu.
  3. Examiner l’intention de recherche : analyser l’intention de recherche derrière les mots clés et créer un contenu qui reflète cette intention de recherche. Pour ce faire, utilisez Google Keyword Planner ou AnswerThePublic, par exemple.
  4. Vérifier la qualité : vérifiez la qualité du contenu de votre site web. Il doit toujours être élevé, mais aussi pertinent pour votre public cible. Votre contenu doit refléter leur intention de recherche.
  5. Optimiser le contenu : pour ce faire, vous devez inclure les mots clés les plus importants à des endroits stratégiques. Vous pouvez penser au titre, à la méta-description et aux sous-titres.
  6. Vérifiez la longueur : la longueur du contenu de votre site web doit être telle qu’il soit suffisamment informatif et pertinent.
  7. Créez un plan de contenu : établissez un plan pour le nouveau contenu que vous souhaitez créer afin d’améliorer la qualité et la pertinence du contenu de votre site web. Ce faisant, n’oubliez jamais que votre contenu doit être ciblé sur des mots clés et des intentions de recherche en premier lieu.

En suivant ces étapes, vous pouvez améliorer la qualité et la pertinence du contenu de votre site web et faire en sorte qu’il soit mieux classé dans les moteurs de recherche. Là encore, il est essentiel d’évaluer régulièrement vos progrès et d’adapter votre stratégie en fonction des résultats.

Recherche de mots-clés

La recherche de mots-clés est un élément important d’une stratégie de référencement réussie. Vous trouverez ci-dessous quelques étapes à suivre pour effectuer une recherche de mots-clés :

  1. Dressez une liste de sujets pertinents : il s’agit de sujets en rapport avec votre entreprise ou votre site web. Ils doivent être au cœur de votre recherche de mots-clés.
  2. Identifier les mots-clés pour chaque sujet : utilisez des outils tels que Google Keyword Planner, Ahrefs ou SEMrush pour identifier les mots-clés liés à chaque sujet de votre liste. Dressez une liste de tous les mots-clés pertinents pour votre entreprise.
  3. Analyse de la concurrence : analysez les mots-clés utilisés par vos concurrents. Quels mots-clés utilisent-ils pour être bien classés dans les moteurs de recherche ? Répondre à cette question peut vous aider à identifier des opportunités et à surpasser vos concurrents.
  4. Présélectionner les mots-clés : présélectionner les mots-clés les plus pertinents et les plus prometteurs. Vous créez cette liste en fonction du volume de recherche, de la concurrence et de la pertinence pour votre entreprise.
  5. Testez les mots-clés : utilisez la liste de mots-clés présélectionnés pour mettre en place des campagnes de test. Les campagnes de ce type sont menées de préférence avec Google Ads, bien que vous puissiez également tester et évaluer les performances des mots clés avec plusieurs autres plateformes.
  6. Continuez à optimiser : continuez à surveiller et à ajuster régulièrement votre recherche de mots clés et vos performances. De cette manière, vous vous assurez que vos mots-clés sont non seulement pertinents aujourd’hui, mais qu’ils le resteront à l’avenir.

En effectuant une recherche de mots-clés, vous pouvez identifier les bons mots-clés à utiliser dans votre stratégie de référencement. Vous rendrez ainsi votre site web plus pertinent pour votre public cible en répondant mieux à ses besoins d’information. Effectuez une recherche de mots-clés non seulement au début du processus de référencement, mais aussi pendant celui-ci. C’est ainsi que vous vous assurez que vos mots-clés restent à jour.

Déterminer le potentiel des mots-clés

La détermination de l’efficacité des mots-clés est un élément important du référencement. Cette étape vous permet de mieux déterminer les mots-clés sur lesquels vous devez vous concentrer. Si vous voulez déterminer le potentiel des mots-clés, tenez compte des facteurs suivants :

  1. Volume de recherche : analysez le volume de recherche des mots-clés que vous souhaitez cibler. Pour ce faire, vous utilisez un outil comme Google Keyword Planner, par exemple.
  2. Concurrence : analysez la concurrence sur les mots-clés que vous souhaitez cibler. Avec Google Search, par exemple, vous pouvez facilement déterminer quels sont les sites web les mieux classés pour ces mots-clés.
  3. Contenu pertinent : analysez si le contenu de votre site web est pertinent par rapport aux mots-clés que vous souhaitez cibler. Après tout, en plus d’être de haute qualité, votre contenu doit également être pertinent par rapport à l’intention de recherche des utilisateurs.
  4. Mots clés à longue traîne : concentrez-vous sur les mots clés à longue traîne qui sont spécifiques à votre public cible et au contenu de votre site web. Ces mots-clés sont souvent moins concurrencés et peuvent donner lieu à des taux de conversion plus élevés.
  5. Tendances : analyser les tendances et les changements saisonniers dans les mots clés. Vous pouvez ainsi déterminer quels sont les mots-clés les plus populaires actuellement.
  6. Déterminer l’intention de recherche : analyser l’intention de recherche derrière les mots clés. Sachant cela, vous pouvez faire en sorte que le contenu de votre site web corresponde à cette intention de recherche. Là encore, Google Search peut vous être d’une grande utilité.

En suivant ces étapes, vous pouvez déterminer le potentiel des mots-clés et sélectionner ceux qui seront les plus efficaces pour votre campagne de référencement. Là encore, veillez à évaluer régulièrement vos progrès et à adapter votre stratégie en fonction des résultats obtenus.

Pages d’atterrissage

Une page d’atterrissage est une page web sur laquelle les visiteurs arrivent après avoir cliqué sur un lien, une publicité ou un résultat de recherche. L’objectif de cette page est de convaincre le visiteur d’entreprendre une action. Il peut s’agir de n’importe quoi : remplir un formulaire, télécharger un livre blanc ou acheter un produit, par exemple.

Les pages d’atterrissage sont souvent conçues pour attirer l’attention du visiteur. Ils peuvent ainsi l’orienter vers un appel à l’action spécifique. Les pages sont ciblées et fournissent aux visiteurs des informations rapides et claires sur l’offre présentée. Les bonnes pages d’atterrissage ont donc généralement un titre et un sous-titre clairs. Ils se distinguent également par un contenu convaincant, des images ou des vidéos qui appuient le message et un appel à l’action clair.

Les pages d’atterrissage sont souvent utilisées dans le cadre de campagnes de marketing en ligne telles que Google Ads afin d’augmenter les taux de conversion. En optant pour des pages de renvoi ciblées au lieu de la page d’accueil générale d’un site web, les spécialistes du marketing peuvent mieux orienter les visiteurs vers une action spécifique. Il est ainsi plus probable que le visiteur entreprenne effectivement cette action.

Quel est le lien entre une bonne page d’atterrissage et les mots-clés ?

Une bonne page d’atterrissage est pertinente par rapport aux mots-clés que les utilisateurs utilisent pour trouver la page. Les mots-clés et les pages d’atterrissage sont étroitement liés. En effet, les premières constituent la base du processus de recherche, tandis que les pages d’atterrissage sont l’étape suivante pour convertir l’intérêt des visiteurs en action.

Lorsqu’un utilisateur effectue une recherche, il espère trouver une page pertinente correspondant à sa requête. Sur une page d’atterrissage bien optimisée, l’utilisateur s’attardera plus longtemps et entreprendra l’action souhaitée. Cela peut aller du remplissage d’un formulaire à l’achat d’un produit.

Une bonne page d’atterrissage pour les mots-clés contient un contenu pertinent qui répond à l’intention de l’utilisateur. Il peut s’agir, par exemple, d’informations spécifiques sur le produit ou le service recherché par l’utilisateur. La pertinence peut également résider dans le fait que la page indique clairement comment l’utilisateur peut procéder à l’action souhaitée. L’optimisation des pages d’atterrissage pour les bons mots-clés est cruciale pour une stratégie de référencement réussie et des taux de conversion plus élevés.

Analyser l’autorité du site web

L’autorité d’un site web peut également avoir un impact important sur ses performances dans les moteurs de recherche. L’autorité d’un site web peut être analysée, entre autres, de la manière suivante :

  • Utilisez l’outil Moz Link Explorer : cet outil donne une autorité de domaine et une autorité de page pour chaque page du site web. Il donne également un aperçu de la qualité et de la quantité des liens vers le site web.
  • Vérifier les liens retour : vérifier les liens retour vers le site web et analyser leur qualité. Des outils tels que Ahrefs, Majestic ou SEMrush vous permettent d’évaluer les liens retour.
Vérifier les backlinks Feuille de route SEO
  • Examiner les signaux sociaux : examiner les signaux sociaux du site web et analyser sa popularité sur les médias sociaux. La popularité sur ces plateformes peut être une indication de la popularité et de l’autorité du site web.
  • Analyser le contenu : évaluer si le contenu du site web est de haute qualité et utile à l’utilisateur. En effet, les moteurs de recherche accordent une grande importance à ce critère et attribuent une plus grande autorité aux sites web dont le contenu est conforme à ce critère.
  • Vérifier la vitesse de chargement : vérifiez également la vitesse de chargement du site web. Les moteurs de recherche préfèrent les sites web qui se chargent rapidement. Au contraire, si votre site prend beaucoup de temps à charger, l’autorité de votre site s’en trouvera diminuée.

Grâce aux analyses ci-dessus, vous pouvez évaluer l’autorité d’un site web et déterminer comment il se situe par rapport à d’autres sites web dans votre niche. Vous pouvez utiliser ces informations pour améliorer votre stratégie de référencement et donc la performance de votre site web dans les moteurs de recherche.

Outils pour le référencement

Il existe de nombreux outils différents pour le référencement. Certaines sont gratuites et d’autres payantes. J’ai dressé pour vous une liste des outils les plus utilisés et les plus populaires pour le référencement :

  1. Google Search Console : un outil gratuit de Google qui vous donne un aperçu des performances de votre site web dans les résultats de recherche de Google. Il vous donne des informations sur les mots-clés, les clics, les impressions, le CTR et les erreurs, entre autres(1).
  2. Google Analytics : un outil gratuit de Google qui vous permet de savoir comment les visiteurs se comportent sur votre site web. L’outil fournit des informations sur le nombre de visiteurs, les sessions, le taux de rebond, le temps moyen passé sur le site et les conversions, entre autres.
  3. SEMrush : un outil payant qui vous permet d’analyser les concurrents, de trouver des mots-clés, de gérer les backlinks et d’améliorer les performances globales de votre site web(2).
  4. Ahrefs : un outil payant qui vous aide à trouver des mots-clés, à analyser les concurrents, à gérer les backlinks et à améliorer les performances globales de votre site web(3).
  5. Moz : un outil payant qui vous aide à résoudre les mêmes problèmes qu’Ahrefs.
  6. Screaming Frog : un outil payant qui vous aide à optimiser les aspects techniques de votre site web. Il s’agit notamment de repérer les liens brisés, le contenu dupliqué et les redirections incorrectes.
  7. Yoast SEO : un plugin gratuit pour WordPress qui vous aide à optimiser le référencement sur la page. Les options comprennent l’optimisation des titres, des méta-descriptions, des en-têtes et du contenu.
  8. Keyword Tool : un outil gratuit avec une variante payante. Cet outil vous permet de trouver des mots-clés pour votre site web et votre contenu.

Étape 6 : mise en œuvre de la stratégie de référencement

Une stratégie de référencement réussie nécessite une approche holistique, c’est-à-dire une approche qui intègre tous les éléments clés. L’optimisation des moteurs de recherche comprend trois catégories : le référencement technique, la stratégie de contenu et la création de liens. Dans l’idéal, il existe un bon équilibre entre ces deux éléments. Cela se traduit par une augmentation du trafic, une meilleure position dans les moteurs de recherche et une augmentation des conversions.

Le référencement technique se concentre sur l’optimisation de l’architecture et des aspects techniques du site web. La stratégie de contenu se concentre sur la création d’un contenu de haute qualité et pertinent qui correspond à l’intention de recherche du public cible. La construction de liens consiste à obtenir des liens de qualité à partir d’autres sites web afin d’accroître l’autorité de votre site web. Ci-dessous, je vous explique brièvement chacun de ces trois éléments.

Stratégie technique de référencement

Le référencement technique couvre tous les aspects techniques qui affectent la performance de votre site web dans les moteurs de recherche. Il s’agit là de quelques-uns des éléments clés du référencement technique :

  • Structure du site web et navigation : lorsque votre site web et sa navigation sont clairs et organisés, les visiteurs bénéficient d’une meilleure expérience utilisateur. En outre, cela permet aux moteurs de recherche d’indexer plus facilement votre site web, ce qui est positif pour votre classement.
  • Plan du site : un plan du site est un fichier XML qui contient les pages de votre site web. Les moteurs de recherche peuvent ainsi indexer les pages de votre site web plus rapidement et plus efficacement(4).
Feuille de route pour le référencement du plan du site
  • Fichier Robots.txt : un fichier robots.txt donne des instructions aux moteurs de recherche sur les pages de votre site web qu’ils peuvent ou non indexer.
  • Balises canoniques : les balises canoniques aident les moteurs de recherche à déterminer quelle page est la version principale. Leur rôle est particulièrement important lorsque certains contenus apparaissent sur plusieurs pages de votre site web(5).
  • Vitesse de chargement : la vitesse de chargement de votre site web est un facteur important tant pour l’expérience de l’utilisateur que pour le classement dans les moteurs de recherche.
  • Réactivité : la conception de votre site web doit être adaptée non seulement aux ordinateurs de bureau et aux ordinateurs portables, mais aussi aux appareils mobiles. En effet, de plus en plus de recherches sont effectuées à partir d’appareils mobiles.
  • Redirections : les redirections 301 redirigent automatiquement les visiteurs et les moteurs de recherche vers une autre page, par exemple dans le cas d’une modification de la structure de l’URL.
  • HTTPS : une connexion HTTPS fournit une connexion sécurisée entre le site web et l’utilisateur. Pour les moteurs de recherche, il s’agit d’un facteur de classement important.
  • Données structurées : les données structurées permettent aux moteurs de recherche de mieux comprendre et indexer le contenu de votre site web.

Une stratégie de référencement technique se concentre sur l’optimisation des aspects techniques de votre site web afin d’améliorer ses performances dans les moteurs de recherche. Ci-dessous, je décris certaines choses que vous pouvez faire pour mettre en place une stratégie de référencement technique :

Analyse de l’état technique actuel de votre site web

L’analyse de l’état technique actuel de votre site web permet de déterminer les aspects techniques à optimiser. Vous utilisez ensuite des outils tels que Screaming Frog, Sitebulb ou Google Search Console. Les points à examiner comprennent la structure des URL, la structure des liens internes, le fichier robots.txt, le plan du site, les temps de chargement et la convivialité pour les mobiles(6).

Fixer des priorités

En matière d’optimisation des moteurs de recherche, il ne faut jamais fixer des priorités sur la base de sentiments, mais sur la base de résultats. Dans ce cas, vous utilisez les résultats de l’analyse technique. Déterminez les aspects qui ont le plus d’impact sur la performance de votre site web dans les moteurs de recherche et ceux que vous pouvez améliorer le plus rapidement.

Créer un plan d’action

Vous élaborez ensuite un plan d’action. Vous améliorez d’abord les aspects techniques qui sont prioritaires. Créer un plan d’action pour améliorer les aspects techniques prioritaires. Il peut s’agir d’optimiser la structure des URL, d’améliorer la structure des liens internes, de réduire le temps de chargement, d’optimiser la convivialité pour les mobiles, etc.(7).

Mettre en œuvre les améliorations

Mettez en œuvre les améliorations sur votre site web. Il s’agit notamment de modifier le code, de changer la structure de l’URL, d’ajouter des liens internes et d’optimiser les images(8).

Contrôler et analyser les performances

Pour vérifier si les améliorations ont eu un effet positif sur les performances des moteurs de recherche, surveillez et analysez attentivement. Vous utiliserez des outils tels que Google Analytics et Google Search Console.

Référencement sur la page

L’optimisation de la page (on-page SEO) consiste à optimiser le contenu d’une page et le code source HTML. On parle aussi de « contenu ». Vous trouverez ci-dessous quelques éléments à suivre pour effectuer un référencement sur la page :

  • Recherche de mots-clés : déterminer les mots-clés pertinents pour la page et le public cible. Pour ce faire, utilisez un outil de recherche de mots clés, tel que Google Keyword Planner, SEMrush ou Ahrefs.
  • Optimiser la balise title : la balise title est l’élément le plus important de la page. Vous incluez le mot-clé principal, ainsi que de brèves informations sur ce que l’on peut trouver sur la page.
  • Optimiser la méta-description : la méta-description est le court texte qui apparaît sous le titre dans les résultats de recherche. Cette description doit refléter correctement le contenu de la page et contenir le mot-clé le plus important(9).
  • Optimisez les balises d’en-tête : utilisez les balises d’en-tête (H1, H2, H3, etc.) pour structurer le contenu de la page. Veillez toujours à ce que le mot-clé le plus important figure dans la balise H1.
Optimiser les balises d'en-tête
  • Optimiser le contenu : le contenu des pages doit être pertinent, informatif et de qualité. Incorporez le mot-clé principal et les mots-clés connexes de manière naturelle dans le texte. Ce faisant, vous devez toujours tenir compte de la longueur et de la lisibilité.
  • Utiliser des liens internes : les liens internes permettent de relier le contenu d’une page à un contenu connexe sur d’autres pages du site web.
  • Optimiser les images : vous pouvez le faire en utilisant des noms de fichiers pertinents, des balises alt et la compression. Vous réduisez ainsi le temps de chargement de la page et renforcez son contenu.
  • Utiliser le schéma de balisage : il permet de structurer et de décrire le contenu de la page. Les moteurs de recherche peuvent ainsi mieux comprendre le contenu.

Stratégie de contenu

Bien entendu, la stratégie de contenu est également un élément important d’une stratégie de référencement efficace. Il vous aide à créer un contenu de haute qualité. Il cible les mots-clés sur lesquels vous souhaitez être trouvé et sait comment attirer votre public cible. Ci-dessous, je vous présente brièvement ce que vous pouvez faire pour mettre en place une stratégie de contenu pour le référencement :

Définissez votre public cible et vos mots-clés

Déterminez qui est votre public cible et découvrez les mots-clés qu’il utilise pour rechercher vos produits ou services. Pour ce faire, vous utilisez un outil de recherche de mots clés tel que Google Keyword Planner, SEMrush ou Ahrefs.

Analyser le contenu des concurrents

N’oubliez pas non plus d’analyser le contenu de vos concurrents. Sur quoi écrivent-ils et quels mots-clés ciblent-ils ? Il convient de prêter attention non seulement aux sujets traités sur leur site web, mais aussi à la manière dont ils sont présentés et au nombre de liens de retour dont ils disposent.

Définir les formats et les canaux de contenu

Décidez des formats et des canaux que vous utiliserez pour distribuer votre contenu. Il peut s’agir d’articles de blog, d’infographies, de vidéos, de livres blancs ou de médias sociaux.

Créer un calendrier de contenu

Dans un calendrier de contenu, vous planifiez le contenu que vous publiez et le moment où vous le publiez. Il est également important de préciser qui, au sein de l’équipe, est responsable de leur création et de leur publication.

Créer un contenu de haute qualité

Tout d’abord, un contenu de haute qualité est un contenu qui cible les mots-clés sur lesquels vous souhaitez être trouvé. Il s’agit également d’un contenu qui correspond aux besoins et aux intérêts de votre public cible. Le contenu de votre site web doit toujours être pertinent, informatif et bien rédigé.

Optimisez votre contenu pour le référencement

Optimisez votre contenu pour le référencement en utilisant les bons mots-clés dans les titres, les méta-descriptions, les en-têtes et le corps du texte. Grâce aux liens internes et externes, vous augmentez l’autorité de votre site web.

Promouvoir votre contenu

Le contenu que vous avez soigneusement créé a encore plus d’impact lorsque vous en faites la promotion par le biais de différents canaux. Il peut s’agir des médias sociaux, du marketing par courrier électronique et de la création de liens. Déployez-vous pour faire en sorte que votre public cible voie votre contenu et que vous obteniez naturellement le plus grand nombre possible de liens entrants (backlinks).

Création de liens

Le terme « link building » (construction de liens) désigne le processus consistant à obtenir des liens de qualité et pertinents vers votre site web à partir d’autres sites web(10). Une bonne stratégie de création de liens peut contribuer à améliorer l’autorité et le classement de votre site web dans les moteurs de recherche. Ci-dessous, je vous explique un peu plus en détail ce que vous pouvez faire pour mettre en place une stratégie de link building efficace :

  1. Définissez vos objectifs : clarifiez les objectifs que vous souhaitez atteindre grâce à votre stratégie de création de liens. Vous pouvez ici penser à accroître l’autorité de votre site web, à améliorer son classement dans les moteurs de recherche ou à générer plus de trafic vers votre site web.
  2. Identifier les sites web qualitatifs et pertinents : recherchez les sites web susceptibles d’offrir des liens de retour qualitatifs et pertinents vers votre site web. Utilisez à cet effet des outils tels que Ahrefs, SEMrush ou Moz. Pour ce faire, concentrez-vous uniquement sur les sites web liés à votre secteur d’activité ou à votre sujet.
  3. Créer un plan de création de liens : dans ce plan, vous décrivez comment vous comptez obtenir les liens retour. Votre plan doit être basé sur un contenu de qualité et non sur des techniques « black hat » telles que l’achat de liens.
  4. Créer un contenu de qualité : créer un contenu de qualité. Il s’agit d’un contenu pertinent et utile pour votre public cible. Plus la qualité est élevée, plus il y a de chances que d’autres sites Web veuillent partager votre contenu et créer un lien vers votre page.
  5. Sensibilisation : lorsque vous menez une campagne de sensibilisation, vous envoyez des courriels personnalisés à des sites web potentiels. Dans ce document, vous leur demandez s’ils sont prêts à créer un lien vers votre site web. Il est important d’expliquer clairement quelle est la valeur ajoutée de votre contenu et pourquoi il est pertinent pour leur public cible.
  6. Médias sociaux : faites la promotion de votre contenu sur les médias sociaux afin d’en accroître la visibilité. De cette manière, vous atteignez encore plus de personnes susceptibles de vouloir créer un lien vers votre site web.
  7. Contrôler et analyser les progrès : en contrôlant et en analysant constamment les progrès, vous gardez un œil attentif sur l’évolution de votre stratégie de création de liens. Cela vous aidera à déterminer correctement les tactiques qui fonctionnent et celles qui ne fonctionnent pas. En fonction des résultats, vous adaptez votre stratégie si nécessaire.

Étape 7 : Suivi et rapports

Je le mentionne régulièrement dans mes articles : le suivi et le reporting SEO sont des éléments essentiels de l’optimisation de votre stratégie de référencement. Si vous souhaitez améliorer les performances de votre site web dans les moteurs de recherche, il n’y a donc aucun moyen d’y échapper. Je vous explique brièvement comment vous pouvez suivre et enregistrer vos progrès en matière de référencement.

  1. Utilisez Google Analytics : cet outil gratuit vous permet de surveiller le trafic sur votre site web. Vous suivez des indicateurs clés tels que les visiteurs, les sessions, les taux de rebond, les pages par session et la durée moyenne de la session.
  2. Utilisez Google Search Console : cet outil gratuit de Google vous permet de suivre certaines mesures clés en matière de référencement. Il s’agit notamment de la performance de vos mots-clés, du nombre de fois où votre site web est apparu dans les résultats de recherche et du nombre de clics qu’il a reçus.
  3. Surveillez vos mots-clés : utilisez des outils tels que SEMrush, Ahrefs ou Moz pour suivre le classement de vos mots-clés et les performances de vos concurrents. Sur la base de ces informations, vous pouvez décider des mots-clés à optimiser. Dans le même temps, il devient clair quels sont les mots-clés qui ne valent pas la peine d’être ciblés.
  4. Surveillez vos liens retour : utilisez des outils comme Ahrefs ou Majestic pour suivre et analyser les liens retour vers votre site web. Grâce à ces informations, vous pouvez améliorer la qualité de vos backlinks. Supprimez les backlinks qui n’apportent pas de valeur ajoutée.
  5. Contrôlez votre contenu : contrôlez la performance de votre contenu en fonction du nombre de vues, du temps que les visiteurs passent sur la page et du taux de rebond. Vous aurez ainsi une idée précise du contenu à optimiser et de celui à supprimer.
  6. Surveillez votre référencement technique : utilisez des outils tels que Screaming Frog ou DeepCrawl pour analyser et vérifier régulièrement votre site web à la recherche de problèmes techniques. Les liens brisés, les messages d’erreur et les temps de chargement lents sont des exemples de ces problèmes.

Mise à jour mensuelle

Le suivi des performances de votre site web dans les moteurs de recherche est un processus continu. Un suivi et une évaluation réguliers sont donc nécessaires. Vous vous demandez comment assurer le suivi mensuel de votre optimisation pour les moteurs de recherche ? Cela peut se faire, entre autres, de la manière suivante :

  • Surveiller la position des mots-clés : vérifiez la position de vos mots-clés les plus importants dans les moteurs de recherche. Vous vérifiez ainsi s’ils ont augmenté, diminué ou sont restés stables. Pour ce faire, utilisez Google Search Console ou SEMrush, par exemple.
  • Analyse du trafic organique : cette analyse vous indique s’il y a des changements dans le nombre de visiteurs et de sessions. Par exemple, utiliser Google Analytics à cette fin.
Analyser le trafic organique
  • Vérifier les aspects techniques : vérifiez les aspects techniques de votre site web pour déterminer si des erreurs se sont produites. On peut penser à des liens brisés ou à des pages que les moteurs de recherche ne peuvent pas indexer. Pour ce faire, utilisez Google Search Console ou Screaming Frog, par exemple.
  • Analyse des liens retour : cette analyse vous indique si de nouveaux liens retour ont été ajoutés ou si des liens ont été rompus. Le plus souvent, les gens utilisent Ahrefs ou Moz à cette fin.
  • Vérifier l’indexation : vérifier si toutes les pages de votre site web ont été indexées par les moteurs de recherche. Pour cela, utilisez Google Search Console, par exemple.
  • Analyse de la concurrence : recherchez les domaines dans lesquels vos concurrents sont plus performants et ceux dans lesquels vous pouvez apporter des améliorations. SEMrush et Ahrefs sont des outils précieux dans ce cas.
  • Effectuer des mises à jour régulières : veillez à effectuer des mises à jour régulières sur votre site web. Vous pouvez envisager d’ajouter du nouveau contenu et d’optimiser le contenu existant.

Le référencement est une stratégie à long terme

Je ne le répéterai jamais assez : le référencement est une stratégie à long terme. Il faut du temps et de la constance pour obtenir les résultats souhaités. D’autre part, l’optimisation des moteurs de recherche représente une stratégie durable. Contrairement à la publicité sur les moteurs de recherche, par exemple, les effets sont durables, à condition que vous continuiez à les surveiller et à les ajuster. Non seulement en raison du temps et de la constance qu’il requiert, mais aussi pour d’autres raisons, le référencement est une stratégie à long terme :

  1. L’optimisation prend du temps : il faut du temps pour identifier les mots-clés, créer du contenu et collecter des liens retour. Les moteurs de recherche ont également besoin de temps pour parcourir et indexer votre site web. Dans la plupart des cas, il faut des semaines, voire des mois, avant de voir des résultats.
  2. La concurrence est élevée : la concurrence est forte dans de nombreux créneaux. Dans ce cas, il est difficile pour votre site web d’obtenir un classement élevé pour les mots clés les plus populaires. Vous avez donc besoin de temps pour élaborer et mettre en œuvre les bonnes stratégies et garder une longueur d’avance sur vos concurrents directs.
  3. Les moteurs de recherche sont en constante évolution : les algorithmes et les techniques de référencement qui étaient autrefois efficaces sont aujourd’hui loin de l’être. En effet, certains vont même jusqu’à endommager votre site web. Il est donc essentiel que vous vous teniez au courant des derniers développements en matière d’optimisation des moteurs de recherche. Ajustez régulièrement votre stratégie si nécessaire.
  4. Les résultats sont cumulatifs : les résultats du référencement s’accumulent au fil du temps. Lorsque vous créez régulièrement un contenu de haute qualité et que vous recueillez des liens retour, votre site web remonte lentement mais sûrement dans les résultats de recherche. Cela signifie que vous générez de plus en plus de trafic et de conversions.

Conclusion

L’optimisation d’ un site web pour les moteurs de recherche est un processus complexe qui comporte plusieurs aspects. Le référencement technique, la stratégie de contenu et la création de liens jouent tous un rôle important. Vous devez donc vous concentrer sur tous ces aspects afin de développer une stratégie payante.

L’établissement d’une feuille de route, la réalisation d’une mesure de référence et le suivi des performances sont des étapes clés de ce processus. En comprenant bien les objectifs et le public cible et en analysant continuellement les trois facettes du référencement, vous pouvez améliorer les performances de votre site web. Vous obtiendrez ainsi plus de trafic et de conversions à long terme. Avec ces connaissances et les bons outils, vous pouvez commencer à optimiser vous-même votre site web pour les moteurs de recherche.

Senior SEO-specialist

Ralf van Veen

Senior SEO-specialist
Five stars
Mon client m'a donné 5.0 sur Google sur 76 avis

Je travaille depuis 10 ans en tant que spécialiste SEO indépendant pour des entreprises (néerlandaises et l'étrangèr) qui souhaitent obtenir un meilleur classement dans Google de manière durable. Au cours de cette période, j'ai conseillé des marques de premier plan, mis en place des campagnes internationales de référencement à grande échelle et coaché des équipes de développement mondiales dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche.

Grâce à cette vaste expérience dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche, j'ai développé le cours d'optimisation des moteurs de recherche et j'ai aidé des centaines d'entreprises à améliorer leur visibilité dans Google de manière durable et transparente. Pour cela, vous pouvez consulter mon portfolio, références et mes collaborations.

Cet article a été initialement publié le 11 octobre 2023. La dernière mise à jour de cet article date du 16 janvier 2024. Le contenu de cette page a été rédigé et approuvé par Ralf van Veen. Pour en savoir plus sur la création de mes articles, consultez mes lignes directrices éditoriales.