Déterminer la pression concurrentielle grâce au référencement

La mesure de la pression concurrentielle est essentielle pour tout CMO ou responsable marketing. Dans cet article, j’explique comment aller au-delà des stratégies des concurrents. Ces informations permettent de créer une feuille de route efficace en matière de référencement. De l’analyse des termes de recherche à l’élaboration de profils de liens retour, apprenez à définir une stratégie qui garde toujours une longueur d’avance sur vos concurrents.

Pression concurrentielle dans le domaine de l’optimisation des moteurs de recherche

Par pression concurrentielle dans le domaine du référencement, j’entends l’intensité et la nature de la bataille pour les premières places dans les résultats des moteurs de recherche. Il est important de comprendre que le référencement ne consiste pas seulement à trouver et à utiliser les meilleurs mots-clés, mais aussi à analyser la manière dont les autres utilisent et classent ces mots-clés. C’est particulièrement vrai pour les concurrents. Ces informations permettent de créer de nouvelles stratégies de référencement.

Analysez, entre autres, les aspects ci-dessous pour déterminer la pression concurrentielle dans le domaine de l’optimisation des moteurs de recherche :

  • la valeur intrinsèque d’un site web dans son ensemble ;
  • La valeur intrinsèque du contenu d’un site web ;
  • la valeur intrinsèque de l’autorité d’un site web (ceci n’est pas falsifiable).

Comprendre les concurrents

La première étape consiste à identifier les concurrents. Ne vous contentez pas de prêter attention aux concurrents les plus évidents. Certaines entreprises peuvent ne pas être des concurrents commerciaux directs, mais peuvent être des concurrents sur les moteurs de recherche.

Des outils tels que SEMrush ou Ahrefs permettent de voir qui est classé pour les mêmes mots-clés cibles. Analysez non seulement qui ils sont, mais aussi quelles sont leurs stratégies de référencement. Faites des recherches sur les mots-clés qu’ils utilisent et sur leur profil de liens retour. Veillez également à la qualité de leur contenu.

Mesures pour déterminer la pression concurrentielle dans le domaine de l’optimisation des moteurs de recherche

Il est important de se concentrer sur certains paramètres clés du référencement, tels que la position des mots clés, la qualité du contenu, la vitesse des pages, l’autorité du domaine et le profil des liens retour.

Des outils tels que Moz et Google Analytics aident à comprendre ces mesures. Comparer les mesures du site web avec celles des concurrents. Cela donne une image claire de la position dans la concurrence SEO. Il permet également de savoir quels sont les domaines qui peuvent encore être améliorés.

Mesures de référencement hors page pour déterminer la valeur d’un profil de liens retour :

  • TrustFlow (TF) : fournit à Google des informations sur la fiabilité d’un site web.
  • Flux de citations : le krach qu’un lien transmet à partir d’un site web.
  • Évaluation du domaine : la qualité x la quantité des entrées de liens (d’après Ahrefs).
  • Autorité du domaine : la qualité x la quantité d’entrées de liens (d’après MOZ).

En savoir plus sur Ahrefs ?

En savoir plus sur Ahrefs ? Consultez tous mes articles ci-dessous sur la façon dont j’utilise Ahrefs au quotidien pour mes clients.

Analyse des termes de recherche des concurrents

Il n’est pas seulement important de connaître les termes utilisés par les concurrents, mais aussi la manière dont ils les utilisent et les raisons pour lesquelles ces mots-clés mènent au succès. J’examine les titres, les méta-descriptions et le contenu des concurrents pour comprendre leur approche.

Il me permet également de savoir si j’ai oublié des termes et lesquels. Des outils tels que SEMrush ou Google Keyword Planner permettent d’analyser les performances de ces termes en termes de volume de recherche et de difficulté.

En utilisant quelques termes de recherche courts comme point de départ, il est possible de déterminer la concurrence sur le marché. Les questions clés sont les suivantes : quelle est la taille du marché, quelle est l’intensité de la pression concurrentielle et quel est le marché total.

Effectuer un écart de contenu dans Ahrefs

Une analyse de l’écart de contenu dans Ahrefs permet de savoir quels sont les sujets et les termes de recherche qui réussissent aux concurrents, mais pas à moi. Procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à Ahrefs et sélectionnez « Content Gap » dans la section « Site Explorer ».
  2. Entrez dans mon domaine. Saisissez les domaines de trois concurrents au maximum ci-dessous.
  3. Examinez les termes de recherche pour lesquels vos concurrents se classent, mais pas votre propre site web. Ces informations sont importantes pour la stratégie de contenu.

Comprendre les profils de liens retour des concurrents

Analyser les profils de liens retour des concurrents pour obtenir des informations précieuses sur leurs stratégies de création de liens. Examinez l’autorité des liens, la pertinence des sources de liens et la manière dont leur profil de liens se développe au fil du temps. Des outils comme Ahrefs ou Majestic montrent de quels sites web proviennent les liens retour. Ensuite, essayez d’obtenir des liens similaires ou meilleurs pour un site web.

Effectuer un link gap dans Ahrefs

Une analyse des lacunes en matière de liens montre où se trouvent les backlinks que les concurrents possèdent déjà. Suivez la feuille de route ci-dessous dans Ahrefs :

  1. Allez à « Link Intersect » dans « Site Explorer » d’Ahrefs.
  2. Saisissez votre propre domaine dans le champ supérieur et les domaines de vos concurrents en dessous.
  3. Analysez les sites web qui renvoient vers les concurrents mais pas vers les vôtres. Utilisez-les comme sites cibles pour les nouveaux liens retour et concentrez vos efforts de construction de liens sur eux.

Référencement technique : analyse des concurrents

Lorsque vous examinez le référencement technique de vos concurrents, accordez une attention particulière à des aspects tels que la structure et la vitesse de leur site web. Leur compatibilité mobile et l’utilisation du balisage schema sont également importantes. Le plan du site donne un aperçu de l’organisation du contenu et de la manière dont les moteurs de recherche perçoivent le site.

Des outils comme PageSpeed Insights de Google montrent les performances de leurs sites web. Cela leur permet de savoir quels aspects de leur propre site web peuvent être améliorés. Parmi les autres aspects importants, citons le fichier robots.txt des concurrents et la mise en œuvre de balises canoniques pour identifier les problèmes de contenu dupliqué.

À quoi faut-il faire attention ?

En ce qui concerne le référencement technique, il convient de prêter attention aux aspects suivants :

  1. Vitesse et performance du site web: les temps de chargement lents ont une incidence négative sur l’expérience de l’utilisateur et sur le classement dans les moteurs de recherche.
  2. Affichage mobile: une grande partie du trafic de recherche s’effectue sur des appareils mobiles. L’affichage mobile est donc optimal.
  3. Code propre et structuré: un code bien organisé aide les moteurs de recherche à mieux comprendre et indexer un site web.
  4. Sécurité: HTTPS n’est pas seulement important pour la sécurité, c’est aussi un facteur de classement important.
  5. Balisage Schema : le balisage Schema aide les moteurs de recherche à comprendre le contexte du contenu. Cela peut se traduire par une meilleure visibilité dans les résultats de recherche.

Adaptation de la stratégie de référencement en fonction de l’analyse de la concurrence

Ajuster la stratégie de référencement à l’aide des résultats de l’analyse des performances et de l’approche en matière de référencement. C’est un bon moyen de bénéficier d’avantages concurrentiels. Cela peut se faire de la manière suivante :

  1. Améliorer les mots-clés sous-utilisés: utiliser des mots-clés à potentiel pour lesquels les concurrents ne se classent pas de manière optimale.
  2. Combler les lacunes en matière de contenu: créer du contenu dans les domaines où les concurrents ne sont pas à la hauteur. Cela implique à la fois la sélection des termes de recherche et le contenu de la page d’atterrissage.
  3. Améliorer l’expérience de l’utilisateur: examinez les faiblesses de l’expérience du site web de vos concurrents. À l’aide de ces données, améliorez votre propre site web. Les utilisateurs restent ainsi plus longtemps sur le site.
  4. Création de liens: identifier de nouvelles opportunités de liens en analysant les profils de liens des concurrents. Il est ainsi possible de réagir de manière proactive aux évolutions du marché et d’affiner en permanence la stratégie de référencement.

Résumé

L’analyse concurrentielle en matière de référencement va au-delà du texte. Il s’agit d’un processus stratégique visant à renforcer et, le cas échéant, à améliorer sa propre position. Pour cela, il est important de bien comprendre les approches des concurrents. Modifiez également la stratégie en fonction de l’évolution du marché et des mises à jour des moteurs de recherche afin de toujours garder une longueur d’avance sur vos concurrents. Besoin d’aide ? Remplissez ce formulaire de contact.

Senior SEO-specialist

Ralf van Veen

Senior SEO-specialist
Five stars
Mon client m'a donné 5.0 sur Google sur 75 avis

Je travaille depuis 10 ans en tant que spécialiste SEO indépendant pour des entreprises (néerlandaises et l'étrangèr) qui souhaitent obtenir un meilleur classement dans Google de manière durable. Au cours de cette période, j'ai conseillé des marques de premier plan, mis en place des campagnes internationales de référencement à grande échelle et coaché des équipes de développement mondiales dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche.

Grâce à cette vaste expérience dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche, j'ai développé le cours d'optimisation des moteurs de recherche et j'ai aidé des centaines d'entreprises à améliorer leur visibilité dans Google de manière durable et transparente. Pour cela, vous pouvez consulter mon portfolio, références et mes collaborations.

Cet article a été initialement publié le 22 mars 2024. La dernière mise à jour de cet article date du 22 mars 2024. Le contenu de cette page a été rédigé et approuvé par Ralf van Veen. Pour en savoir plus sur la création de mes articles, consultez mes lignes directrices éditoriales.