Comment procéder à une analyse technique du référencement ?

Une analyse technique du référencement est un élément essentiel de l’optimisation des moteurs de recherche. Comme le terme l’indique, il se concentre sur les aspects techniques d’un site web. Vous pouvez penser à des éléments tels que l’architecture du site web, les performances du serveur et l’architecture des pages. Une analyse technique de référencement a deux objectifs : optimiser le site web pour les moteurs de recherche (en d’autres termes, améliorer la visibilité et la trouvabilité) et améliorer l’expérience de l’utilisateur.

Lorsque vous effectuez une analyse technique du référencement, il devient possible d’identifier les problèmes qui affectent les performances de votre site web. Cela signifie qu’il donne également un aperçu de ce que vous pouvez faire pour optimiser votre site web afin qu’il soit plus performant dans les moteurs de recherche. Dans cet article, je vais vous présenter les aspects les plus importants d’une analyse technique du référencement. J’explique également comment la technologie contribue à une stratégie de référencement réussie.

Quels sont les éléments d’une analyse technique de référencement ?

L’analyse technique d’un site web permet de savoir quels aspects techniques peuvent avoir une incidence sur l’optimisation des moteurs de recherche. Une analyse, réalisée à l’aide d’un outil professionnel, examine à la loupe un large éventail de facteurs. En particulier lorsque l’on est novice en matière de référencement, il peut être difficile de s’y retrouver. C’est pourquoi j’ai dressé ci-dessous la liste des éléments les plus importants.

  1. Vitesse de chargement du site web : la vitesse de chargement d’un site web influe sur l’expérience utilisateur et les performances du site. Un temps de chargement court contribue à une expérience positive pour l’utilisateur et peut également améliorer le classement dans les moteurs de recherche.
  2. Expérience utilisateur mobile : comme de plus en plus d’utilisateurs effectuent des recherches à partir de leur téléphone portable, votre site web doit également fonctionner correctement sur les appareils mobiles. Un site web adapté aux mobiles peut également contribuer à améliorer le classement dans les moteurs de recherche(1).
  3. Structure de l’URL : la structure de l’URL du site web peut également avoir une incidence sur l’optimisation des moteurs de recherche. Par conséquent, veillez toujours à une structure URL claire et logique qui puisse être facilement comprise par les moteurs de recherche.
  4. Métadonnées : les métadonnées, telles que les méta-titres et les méta-descriptions, sont des éléments importants de la page que vous pouvez optimiser pour les moteurs de recherche. Vos métadonnées doivent toujours être claires, mais aussi pertinentes par rapport au contenu de la page en question.
  5. Liens internes : les liens internes sont un outil astucieux qui permet aux visiteurs de naviguer plus facilement sur votre site web. En outre, ils contribuent également à l’optimisation des moteurs de recherche. Veillez toujours à ce que la structure des liens internes soit logique.
  6. Images : les images du site web doivent être optimisées au moyen d’un texte alt, de noms de fichiers et de métadonnées.
  7. Erreurs d’indexation : les erreurs d’indexation peuvent affecter l’optimisation du site web pour les moteurs de recherche. Il convient donc de vérifier régulièrement ce point et de résoudre tout problème dès que possible.
Comment procéder à une analyse technique du référencement ?

Qu’est-ce qu’une analyse technique de site web pour le référencement ?

L’analyse technique d’un site web pour le référencement est donc un processus qui consiste à évaluer les aspects techniques d’un site web. Son objectif est d’améliorer l’optimisation des moteurs de recherche et l’expérience des utilisateurs. Cette analyse pour le référencement est une partie importante de l’optimisation pour les moteurs de recherche et doit être effectuée régulièrement. Cela permet de s’assurer que votre site web reste à jour et qu’il est toujours conforme aux meilleures pratiques actuelles et aux lignes directrices en matière de référencement.

analyse technique de sites web pour le référencement

Plus d’informations sur ce sujet

Une analyse technique du référencement en un coup d’œil

Vous n’avez pas le temps de rédiger un long article ? Il n’y a pas de problème. Regardez la vidéo ci-dessous pour un résumé de cet article.

Une liste de contrôle pour l’analyse technique du référencement

Il peut être difficile de savoir par où commencer et quelles priorités fixer, surtout si l’on n’a que peu de connaissances en matière d’analyse technique de l’optimisation des moteurs de recherche. C’est pourquoi j’ai créé pour vous une liste de contrôle pour l’analyse du référencement technique, qui fournit des outils pour votre stratégie de référencement technique.

AspectÉléments de la liste de contrôle
Vitesse de chargement– Analysez la vitesse de chargement de votre site web à l’aide d’outils tels que Google PageSpeed Insights, GTmetrix ou Pingdom.
– Optimiser la taille et la compression des images pour réduire le temps de chargement.
– Utilisez également la mise en cache pour réduire le temps de chargement du site web.
– Minimisez les requêtes HTTP et utilisez les réseaux de diffusion de contenu (CDN) pour accélérer la vitesse de chargement.
Expérience de l’utilisateur mobile– Analysez l’expérience des utilisateurs mobiles à l’aide du test de convivialité mobile de Google.
– Veillez à ce que votre site web soit conçu de manière réactive afin qu’il fonctionne bien sur les appareils mobiles.
– Réduire la taille du site web sur les appareils mobiles.
– Améliorer la vitesse du site web sur les appareils mobiles.
Structure de l’URL– Fournir une structure URL claire et logique que les moteurs de recherche peuvent facilement comprendre.<br>- Évitez les paramètres et les ID inutiles dans la structure de l’URL.<br>- Assurer une structure URL cohérente sur l’ensemble du site web.<br>- Utilisez des URL riches en mots-clés et évitez les URL dynamiques(2).
Métadonnées– Vérifiez que les méta-titres et les descriptions sont pertinents par rapport au contenu de la page.<br>- Veillez à ce que les méta-titres et les descriptions soient propres à chaque page.<br>- Utiliser des mots-clés dans les métadonnées.<br>- Veillez à ce que vos métadonnées aient la bonne longueur afin de respecter les limites d’affichage des moteurs de recherche et d’être affichées dans leur intégralité(3).
Liens internes– Vérifier que les liens internes du site web sont structurés de manière logique et qu’ils aident les utilisateurs à naviguer sur le site(4).<br>- Réduire au minimum le nombre de clics nécessaires pour atteindre une page donnée.<br>- Utilisez des textes d’ancrage clairs et descriptifs pour les liens internes.<br>- Fournir des liens de haute qualité qui aident les utilisateurs à trouver des informations pertinentes.
Images– Veillez à ce que toutes les images du site web soient en rapport avec le contenu de la page.<br>- Utilisez le texte alt pour aider les moteurs de recherche à comprendre le contenu des images.<br>- Réduire la taille des fichiers images pour améliorer la vitesse de chargement du site web(5).<br>- Réduire le nombre d’images sur la page afin de réduire le temps de chargement du site web.
Erreurs d’indexation– Vérifiez régulièrement les erreurs d’indexation dans Google Search Console pour voir s’il y a des problèmes techniques avec le site web.
– Vérifier que toutes les pages du site web sont accessibles aux moteurs de recherche.
Données structurées– Vérifiez si le site web utilise des données structurées, telles que schema.org, et si elles sont correctement mises en œuvre(6).<br>- Assurez-vous que les données structurées sont pertinentes par rapport au contenu de la page et qu’elles aident à comprendre le contexte.<br>- Utilisez l’outil de test des données structurées de Google pour tester les données structurées et identifier les erreurs.<br>- Mettre en œuvre des types de données structurées appropriés pour améliorer les performances du site web dans les moteurs de recherche.
Sécurité– Fournir une connexion sécurisée sur le site web à l’aide d’un certificat SSL.
– Assurez-vous que le site web répond aux normes de sécurité des moteurs de recherche.
– Vérifiez régulièrement les paramètres de sécurité des sites web et ajustez-les si nécessaire.
Plan du site– Créez et mettez en œuvre un plan du site (sitemap) sur le site web afin de faciliter la recherche des pages par les moteurs de recherche.<br>- Assurez-vous que le plan du site est à jour et inclut toutes les pages du site web.<br>- Utilisez la Google Search Console pour tester le plan du site et identifier les erreurs(7).
Robots.txt– Vérifiez si un fichier robots.txt est présent sur le site web(8).<br>- Assurez-vous que le fichier robots.txt est configuré correctement et qu’il ne bloque pas des pages importantes.<br>- Utilisez la Google Search Console pour tester le fichier robots.txt et identifier les erreurs.
Pagination– Vérifiez que la pagination du site web est correctement configurée et ne crée pas de contenu dupliqué.
– Utilisez des balises de page appropriées pour aider les moteurs de recherche à comprendre la relation entre les pages.
– Réduisez le nombre de clics nécessaires pour accéder aux pages en utilisant une pagination appropriée.
URL canoniques– Utilisez des URL canoniques pour aider les moteurs de recherche à comprendre la relation entre les pages(9).<br>- Assurez-vous que les URL canoniques sont configurées correctement et qu’elles correspondent au contenu de la page.<br>- Utilisez Google Search Console pour tester les URL canoniques et identifier les erreurs.
Code de réponse– Vérifiez régulièrement les codes de réponse des pages du site web pour voir s’il y a des problèmes d’accessibilité.
– Assurez-vous que les pages comportent les bons codes de réponse et qu’elles ne contiennent pas d’erreurs.
– Utilisez Google Search Console pour identifier et résoudre les erreurs de code de réponse.
Redirections– Vérifiez qu’il n’y a pas de redirections inutiles sur le site web.
– Utilisez les bons types de redirection, tels que 301 ou 302, afin que les moteurs de recherche comprennent mieux la relation entre les pages.
– Veillez à ce que les redirections ne provoquent pas d’erreurs de chaînage ou 404.
Architecture des pages– Vérifiez l’architecture des pages du site web et assurez-vous qu’elle est logique et facile à comprendre pour les moteurs de recherche.
– Veillez à ce que les pages les plus importantes soient accessibles par le biais de la navigation du site web.
– Réduire le nombre de clics nécessaires pour atteindre les pages importantes.
– Utilisez des fils d’Ariane pour aider les utilisateurs et les moteurs de recherche à comprendre l’architecture de la page.
Javascript et CSS– Assurez-vous que le site web fonctionne correctement sans Javascript et CSS.
– Réduire au minimum l’utilisation de Javascript et de CSS sur les pages afin de garantir une vitesse de chargement élevée.
– Évitez d’utiliser des feuilles de style CSS et du Javascript en ligne, car cela peut ralentir la vitesse de chargement des pages.
– Utilisez la compression pour réduire la taille des fichiers JavaScript et CSS et améliorer la vitesse de chargement des pages.
Architecture du site web– Veillez à ce que le site web soit bien organisé et que les utilisateurs puissent y naviguer facilement.
– Réduire au minimum la profondeur de l’architecture du site web et veiller à ce que toutes les pages soient accessibles par le biais de la navigation du site web.
– Utilisez des liens internes pour aider les utilisateurs à trouver des informations pertinentes sur le site web.
Performances du serveur– Analyser les performances du serveur et veiller à ce que le site web soit toujours disponible pour les utilisateurs.
– Assurer une capacité de serveur suffisante pour améliorer la vitesse de chargement du site web.
– Minimisez les temps d’arrêt de votre site web pour que les moteurs de recherche continuent à le considérer comme fiable.
Analyse– Mettre en œuvre Google Analytics ou un autre outil d’analyse pour mesurer les performances du site web.
– Analyser régulièrement les performances du site web afin d’identifier les améliorations possibles.
– Utiliser les données pour optimiser le site web pour les moteurs de recherche et les utilisateurs.

Le référencement technique est-il compliqué à apprendre seul ?

Le référencement technique se concentre sur les aspects techniques d’un site web, ce qui signifie que vous devez avoir des connaissances en matière de développement et de conception de sites web. Il est également important de connaître les lignes directrices et les algorithmes des moteurs de recherche. La polyvalence du référencement technique et la complexité des différents facteurs qui entrent en ligne de compte rendent souvent son apprentissage difficile.

Si vous êtes toujours intéressé par l’apprentissage du référencement technique, vous pouvez consulter de nombreuses ressources en ligne. Vous pouvez donc lire et suivre de nombreux tutoriels, blogs et cours en ligne qui peuvent vous aider à comprendre les bases du référencement technique. Vous apprendrez ainsi, étape par étape, à optimiser les aspects techniques d’un site web.

Si vous êtes nouveau dans le monde du référencement, je vous conseille de commencer par les bases générales de l’optimisation des moteurs de recherche. Vous pouvez ensuite en apprendre davantage sur le référencement technique. En outre, il est important de se tenir au courant des dernières lignes directrices et évolutions en matière de référencement technique. En effet, ces derniers sont soumis à des changements réguliers.

Si vous ne disposez pas de suffisamment de temps ou de ressources pour vous occuper vous-même du référencement technique, il est préférable de faire appel à un spécialiste du référencement expérimenté. Il sait comment optimiser votre site web sous tous ses aspects, afin que votre page soit plus performante dans les moteurs de recherche.

Le référencement technique est-il la partie la plus importante du référencement ?

Le référencement technique est une composante essentielle du référencement, mais je ne dirais pas qu’il s’agit de la composante la plus importante. En fait, l’optimisation des moteurs de recherche comprend trois aspects qui travaillent ensemble pour améliorer les performances d’un site web et garantir le succès d’une stratégie de référencement.

En effet, outre le référencement technique, le référencement comprend également l’optimisation des pages. Il s’agit notamment d’optimiser le contenu du site web à l’aide de mots-clés pertinents et d’améliorer l’expérience de l’utilisateur sur le site web. La troisième composante du référencement est l’optimisation hors page, qui consiste notamment à créer des liens vers le site web et à assurer une forte présence en ligne. C’est pourquoi cette section est parfois désignée par le terme « autorité ».

Technique-SEO

Si vous voulez être en mesure de créer une stratégie de référencement réussie, il est nécessaire d’inclure le référencement technique ainsi que le contenu et le référencement hors page. Le référencement technique est crucial car il constitue la base de tous les autres efforts de référencement, mais à lui seul, il ne porte pas suffisamment de fruits pour qu’un site web soit bien classé dans les moteurs de recherche. Il convient donc de considérer cette composante comme faisant partie d’une approche plus large de l’optimisation du référencement.

À quoi ressemble une stratégie mensuelle de référencement technique ?

Les aspects techniques d’un site web ne sont pas traités une seule fois. Comme pour la stratégie globale de référencement, il s’agit d’un processus continu et dynamique. Par conséquent, une stratégie mensuelle de référencement technique, axée sur le contrôle et l’optimisation des aspects techniques, est nécessaire pour rester conforme aux normes des moteurs de recherche et offrir une bonne expérience à l’utilisateur. Ci-dessous, je montre à quoi peut ressembler une stratégie mensuelle de référencement technique :

Semaine 1 :

  1. Vérifiez que le site Web ne contient pas d’erreurs d’indexation et corrigez-les à l’aide de Google Search Console.
  2. Analysez les temps de chargement des sites web et optimisez-les en compressant les images et les fichiers CSS, en supprimant les plug-ins inutiles et en utilisant la mise en cache.
  3. Analyser le site web pour détecter les liens brisés. Si c’est le cas, résolvez-les immédiatement en redirigeant ou en supprimant les liens.
Découvrir les erreurs d'indexation lors d'une analyse technique de l'optimisation pour les moteurs de recherche

Semaine 2 :

  1. Vérifiez que le site web ne contient pas de contenu dupliqué et corrigez tout problème à l’aide d’URL canoniques ou de redirections.
  2. Analyser l’indexabilité du site web. Assurez-vous que les pages importantes sont indexées et que les pages non importantes sont bloquées. Pour ce faire, vous devez utiliser le fichier robots.txt.
  3. Vérifiez que le site web est adapté aux appareils mobiles.

Semaine 3 :

  1. Analyser le site web pour y trouver des données structurées et s’assurer qu’elles sont correctement mises en œuvre. En outre, ils doivent correspondre au contenu des pages.
  2. Analyser la structure des liens internes du site web. Des liens vers les pages principales doivent être fournis à partir d’autres pages du site web.
  3. Vérifiez que le site web est sécurisé par le protocole HTTPS et qu’il dispose d’un certificat SSL.

Semaine 4 :

  1. Analyser le site web pour détecter les erreurs 404 et les résoudre en redirigeant ou en supprimant des liens.
  2. Vérifier que le site web ne présente pas de problèmes de serveur et les résoudre afin de s’assurer que le site web est toujours disponible pour les utilisateurs.
  3. Analyser le site web en fonction de son architecture. Veillez à ce que votre site soit bien organisé et que les utilisateurs puissent y naviguer facilement.
Le certificat SSL dans une analyse SEO

En répétant les étapes ci-dessus sur une base mensuelle, vous pouvez optimiser les aspects techniques du site web. Ainsi, vous restez en conformité avec les normes des moteurs de recherche et vous offrez toujours une bonne expérience à l’utilisateur. Restez toujours au fait des dernières évolutions en matière de référencement technique et d’optimisation des moteurs de recherche en général. Ceux-ci sont en constante évolution et il est donc nécessaire de procéder à des ajustements réguliers.

Conclusion

En résumé, on peut dire qu’une analyse technique SEO est une partie importante de l’optimisation des moteurs de recherche. L’analyse peut aider à identifier les problèmes et à améliorer les performances du site web. De cette manière, vous pouvez améliorer la visibilité de votre site web et obtenir des positions organiques plus élevées dans les moteurs de recherche tels que Google.

meilleur classement dans les moteurs de recherche

Il est important de procéder régulièrement à une analyse technique du référencement. En intégrant l’optimisation du référencement technique dans une stratégie de référencement plus large, vous pouvez construire une présence en ligne forte et atteindre votre public cible de manière encore plus efficace.

Senior SEO-specialist

Ralf van Veen

Senior SEO-specialist
Five stars
Mon client m'a donné 5.0 sur Google sur 76 avis

Je travaille depuis 10 ans en tant que spécialiste SEO indépendant pour des entreprises (néerlandaises et l'étrangèr) qui souhaitent obtenir un meilleur classement dans Google de manière durable. Au cours de cette période, j'ai conseillé des marques de premier plan, mis en place des campagnes internationales de référencement à grande échelle et coaché des équipes de développement mondiales dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche.

Grâce à cette vaste expérience dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche, j'ai développé le cours d'optimisation des moteurs de recherche et j'ai aidé des centaines d'entreprises à améliorer leur visibilité dans Google de manière durable et transparente. Pour cela, vous pouvez consulter mon portfolio, références et mes collaborations.

Cet article a été initialement publié le 11 octobre 2023. La dernière mise à jour de cet article date du 16 janvier 2024. Le contenu de cette page a été rédigé et approuvé par Ralf van Veen. Pour en savoir plus sur la création de mes articles, consultez mes lignes directrices éditoriales.