Utiliser le rapport de fonctionnalités de Google Search Console pour le référencement

La Google Search Console (GSC) reste un outil indispensable pour les spécialistes du référencement, avec cette fois un focus sur le rapport sur les fonctionnalités . Cette section du SGC offre une multitude d’informations sur la santé technique et l’expérience utilisateur de votre site web. Dans cet article, je me penche sur les trois principaux éléments du rapport sur les fonctionnalités : la fonctionnalité des pages, la vitalité du site et le statut HTTPS, afin de vous donner une idée précise de la manière dont ces données peuvent vous aider à optimiser votre site web.

Pour ce faire, je prends l’exemple d’un ancien site web, sur lequel je passe moins de temps aujourd’hui, mais qui fournit encore des données précieuses pour ce type d’analyse. Je discute brièvement de chaque section et de la manière dont j’interprète et utilise les données des rapports spécifiques pour les trajectoires.

Rapport sur la fonctionnalité des pages

Le premier segment du rapport sur les caractéristiques porte sur la facilité d’utilisation des pages sur les appareils mobiles et les ordinateurs de bureau. Il identifie des problèmes tels que des éléments cliquables trop proches les uns des autres, un contenu plus large que l’écran et un texte illisible. L’amélioration de ces aspects peut avoir une incidence directe sur l’expérience de l’utilisateur et, par conséquent, sur vos performances en matière de référencement.

Rapport sur les fonctionnalités (Google Search Console) en un coup d’œil

Vous n’avez pas le temps de rédiger un long article ? Il n’y a pas de problème. Regardez la vidéo ci-dessous pour un résumé de cet article.

Rapport sur les fonctionnalités (Google Search Console).

Que vérifie ce rapport ?

Tout d’abord, la liste complète peut être consultée ici. Une liste comprenant mon interprétation et ce que je pense être l’impact sur le référencement est présentée ci-dessous :

Pour le rapport Fonctionnalité de la page dans Google Search Console, nous pouvons créer un tableau montrant les différentes vérifications avec une estimation de leur priorité pour le référencement. La priorité peut varier en fonction du contexte spécifique du site web et de ses performances actuelles, mais en général, les problèmes qui affectent directement l’expérience de l’utilisateur sont souvent prioritaires.

Voici un tableau simplifié reprenant certains contrôles courants du rapport sur la fonctionnalité des pages :

VérifierPrioritéDescription
Adapté aux mobilesHautVérifie si les pages sont optimisées pour les appareils mobiles.
Éléments cliquables trop proches les uns des autresMoyenDétermine si certains éléments de la page sont trop proches les uns des autres pour permettre une interaction correcte.
Contenu plus large que l’écranHautDétecte si le contenu nécessite un défilement horizontal sur les appareils mobiles.
Texte trop petit pour être luHautVérifie que la taille du texte est adaptée à la lisibilité sur les appareils mobiles.
JavaScript non utiliséMoyenIdentifie le code JavaScript qui n’est pas utilisé et qui peut ralentir le temps de chargement.
CSS non utiliséMoyenRecherche les règles CSS qui ne sont pas utilisées et qui alourdissent inutilement la page.
Utilisation de HTTPSHautVérifie si le site web utilise une connexion HTTPS sécurisée.
Optimisation des imagesMoyenne à élevéeVérifie que les images sont correctement optimisées pour un chargement rapide.
Rapport sur les fonctionnalités ayant un impact sur le référencement par point.

Ce tableau est une simplification et les vérifications et priorités réelles peuvent varier en fonction des exigences spécifiques de Google et de l’évolution constante des meilleures pratiques en matière de référencement. Il est toujours bon de suivre la documentation et les lignes directrices les plus récentes de Google pour obtenir les informations les plus exactes et les plus récentes.

Ce qui est intéressant, c’est que vous pouvez cliquer dans ce rapport et éventuellement identifier certains problèmes au niveau de l’URL (voir l’image ci-dessous). Pour votre information, vous vous rendez ensuite dans la section vitalité du site de la Google Search Console.

Désormais, lorsque je clique sur une URL (dans le groupe souffrant de CLS ; cumulative layout shift), je passe aux problèmes spécifiques à cette URL. Voir l’image ci-dessous.

Cela vous permet de travailler sur deux questions intéressantes :

  1. Effectuer des optimisations au niveau de l’URL (ce qui est intéressant pour les pages spécifiques qui apportent beaucoup de trafic et de conversions grâce au SEO).
  2. Effectuer des optimisations au niveau des groupes d’URL (j’utilise cette méthode le plus souvent, de sorte que l’impact que j’ai est relativement important). D’ailleurs, cette méthode est parfois lourde, car vous pouvez aussi « simplement » utiliser l’API de Lighthouse et l’outil Screaming Frog pour créer une exportation complète de tous les problèmes de vitesse des pages par page (en vrac).

Deux autres points que je trouve intéressants dans l’aperçu ci-dessus :

  1. Il est possible de valider les problèmes qui ont été résolus dans la Search Console de Google, ce qui vous permet d’obtenir un retour d’information de la part de Google sur la résolution d’un problème particulier.
  2. Il est possible de voir l’évolution des problèmes que vous avez sur un site web (est-ce qu’ils augmentent ou diminuent, etc.). Vous pouvez refaire des analyses pour cela.

En savoir plus sur la Search Console de Google

Rapport sur la vitalité du site

Les critères essentiels sont un ensemble de facteurs spécifiques que Google considère comme importants pour l’expérience globale de l’utilisateur d’une page web. Dans le rapport sur les fonctionnalités, nous obtenons des informations sur le LCP (Largest Contentful Paint), le FID (First Input Delay) et le CLS (Cumulative Layout Shift). Ces mesures fournissent des pistes concrètes pour l’optimisation technique de votre site web.

Au-delà de ce rapport, j’ai couvert la majeure partie de cette partie de Google Search Console dans la section précédente de cet article.

Rapport HTTPS

À l’ère numérique, la sécurité n’est pas facultative, mais essentielle. Le rapport HTTPS indique si votre site web utilise une connexion sécurisée. Un site sécurisé est important non seulement pour la sécurité des utilisateurs, mais aussi pour la fiabilité et le classement dans Google.

Par ailleurs, il est important de savoir qu’il n’est plus courant (du moins, heureusement dans ma base de clients) qu’un site web fonctionne sur HTTP. Je vérifie donc ce rapport une fois au début d’un voyage, mais il est presque toujours exact. Vous pouvez également vérifier dans le passé s’il y a eu des problèmes de chargement de pages via HTTPS.

L’importance d’une interprétation correcte des données

Comme pour le rapport de performance, il est essentiel d’interpréter correctement les données afin d’effectuer les bonnes optimisations. Qu’il s’agisse d’améliorer la vitesse de chargement ou d’assurer une connexion sécurisée, tout ajustement doit être basé sur des informations précises et pertinentes provenant de votre rapport GSC.

Résumé

Le rapport sur les fonctionnalités de la Google Search Console fournit des informations essentielles que tout spécialiste du référencement peut utiliser pour améliorer le référencement technique et l’expérience utilisateur d’un site web. En analysant soigneusement les différents éléments du rapport et en agissant sur la base de ces données, vous pouvez apporter des améliorations significatives qui profiteront à la fois à l’expérience de l’utilisateur et à vos performances en matière de référencement.

Senior SEO-specialist

Ralf van Veen

Senior SEO-specialist
Five stars
Mon client m'a donné 5.0 sur Google sur 75 avis

Je travaille depuis 10 ans en tant que spécialiste SEO indépendant pour des entreprises (néerlandaises et l'étrangèr) qui souhaitent obtenir un meilleur classement dans Google de manière durable. Au cours de cette période, j'ai conseillé des marques de premier plan, mis en place des campagnes internationales de référencement à grande échelle et coaché des équipes de développement mondiales dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche.

Grâce à cette vaste expérience dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche, j'ai développé le cours d'optimisation des moteurs de recherche et j'ai aidé des centaines d'entreprises à améliorer leur visibilité dans Google de manière durable et transparente. Pour cela, vous pouvez consulter mon portfolio, références et mes collaborations.

Cet article a été initialement publié le 22 mars 2024. La dernière mise à jour de cet article date du 22 mars 2024. Le contenu de cette page a été rédigé et approuvé par Ralf van Veen. Pour en savoir plus sur la création de mes articles, consultez mes lignes directrices éditoriales.