Qu’est-ce qu’une chaîne de réorientation ?

On parle de chaîne de redirection lorsqu’il y a plusieurs redirections consécutives d’une URL à une autre avant d’atteindre la destination finale. Cela peut se produire lorsque l’URL A redirige vers l’URL B, qui à son tour redirige vers l’URL C, et ainsi de suite, avant que la page finale ne se charge. Ce phénomène allonge le processus de chargement d’une page web et peut avoir des effets négatifs à la fois sur l’expérience de l’utilisateur et sur l’optimisation des moteurs de recherche.

Comment et pourquoi les chaînes de réorientation apparaissent

Les chaînes de redirection sont souvent dues à des renouvellements de sites web, à des changements dans la structure des URL ou à la fusion de différentes pages web. Il arrive que des redirections soient mises en œuvre sans que les redirections existantes soient supprimées ou mises à jour, ce qui entraîne des chaînes. Un manque de coordination entre les équipes peut également contribuer à la création involontaire de ces chaînes. La gestion d’un site web sans une vue d’ensemble claire de toutes les redirections peut aboutir à un réseau complexe de redirections difficile à gérer.

Pourquoi les chaînes de réorientation posent-elles problème ?

Chaque redirection supplémentaire dans une chaîne nécessite des requêtes HTTP supplémentaires, ce qui augmente le temps de chargement de la page. Cela peut être particulièrement visible pour les utilisateurs mobiles ou ceux qui ont des connexions internet plus lentes. Un temps de chargement plus long peut engendrer une certaine frustration chez les utilisateurs, les incitant éventuellement à quitter le site avant qu’il ne soit complètement chargé.

L’effet des chaînes de redirection sur le référencement

Les moteurs de recherche, tels que Google, utilisent la vitesse de chargement comme facteur de classement. Des temps de chargement plus longs peuvent donc avoir un effet négatif sur la position d’un site web dans les résultats de recherche. En outre, toute redirection dans la chaîne peut réduire le montant de l’équité des liens transmis (la valeur transférée d’une page à l’autre). Cela signifie que la destination finale d’une longue chaîne de redirection peut ne pas recevoir une valeur SEO complète, ce qui peut affecter la visibilité organique de cette page.

Problèmes potentiels liés à l’expérience de l’utilisateur (UX)

Outre l’allongement du temps de chargement, les chaînes de redirection peuvent également être source de confusion et de frustration pour les utilisateurs. Lorsqu’un visiteur est redirigé plusieurs fois, il peut douter de la fiabilité du site web. Cela peut nuire à la crédibilité d’un site et décourager les visiteurs de revenir. En outre, certains navigateurs ou paramètres de réseau peuvent limiter le nombre de redirections, ce qui peut avoir pour conséquence que les pages ne se chargent pas du tout pour certains utilisateurs.

En résumé, les chaînes de redirection constituent un obstacle important à la performance et à l’expérience optimales d’un site web. L’identification et la résolution de ces problèmes sont essentielles au maintien d’un site web rapide, accessible et favorable au référencement.

Identifier les chaînes de réacheminement

La détection des chaînes de redirection nécessite l’utilisation d’outils spécifiques capables de suivre et de visualiser les chemins de redirection sur un site web. Parmi les options les plus courantes, on peut citer

  • Outils d’audit SEO: De nombreuses plateformes de référencement tout-en-un offrent la possibilité d’analyser un site web entier et d’établir un rapport sur les chaînes de redirection. Ces outils permettent d’identifier et de cartographier automatiquement les chaînes complexes.
  • Extensions de navigateur: Il existe plusieurs extensions pour les navigateurs web qui vous permettent de voir les codes d’état HTTP des requêtes, y compris les redirections qui se produisent lors du chargement d’une page.
  • Logiciel d’exploration: des robots d’exploration spécialisés peuvent être configurés pour effectuer des recherches sur un site web et signaler toutes les chaînes de redirection. Ces outils sont particulièrement utiles pour les sites web de grande taille comportant des milliers de pages.

L’utilisation de ces outils permet aux administrateurs d’obtenir une image claire de la manière dont le trafic est acheminé sur leur site et des chaînes potentiellement indésirables qui s’y trouvent.

Exemples de chaînes de réacheminement courantes

Voici quelques scénarios courants dans lesquels des chaînes de réorientation peuvent se produire :

  • HTTP à HTTPS: une page est d’abord redirigée de HTTP à HTTPS, puis vers une nouvelle page dans l’environnement sécurisé.
  • Problèmes liés aux barres obliques : Une URL sans barre oblique est redirigée vers la même URL avec barre oblique, qui mène ensuite à une autre page.
  • Contenu obsolète: une ancienne URL mène à une URL légèrement moins ancienne, qui redirige finalement vers la page actuelle.

Comment résoudre les chaînes de redirection ?

La résolution des chaînes de réacheminement nécessite une approche systématique :

  1. Utilisez les outils ci-dessus pour identifier toutes les chaînes de redirection existantes sur le site web. Documenter la chaîne complète de redirections pour chaque chaîne trouvée.
  2. Déterminer l’itinéraire le plus direct pour chaque série de redirections. Il s’agit d’identifier la destination finale de chaque chaîne et de planifier l’itinéraire le plus court possible pour y parvenir.
  3. Mettre à jour les redirections de manière à ce que chaque URL d’origine pointe directement vers la destination finale, en supprimant toutes les étapes intermédiaires inutiles.
  4. Testez soigneusement les nouvelles redirections pour vous assurer qu’elles fonctionnent correctement et que les destinations finales se chargent correctement sans redirections indésirables.

Analyser les chaînes de réacheminement

Lors de l’analyse des chaînes de redirection, il est important de comprendre l’origine et la destination de chaque redirection, ainsi que la raison pour laquelle chaque étape de la chaîne a été mise en œuvre. Cela permet de comprendre comment le site s’est développé et a évolué au fil du temps, et d’identifier la manière la plus efficace de rationaliser la structure. L’objectif est de minimiser la chaîne de redirections, d’améliorer le temps de chargement du site et d’optimiser les performances en matière de référencement.

Planification de la nouvelle structure de redirection

Lors de la restructuration des redirections, il est essentiel d’avoir un plan clair. Commencez par cartographier tous les URL actuels et leurs pages de destination. Ensuite, identifiez le chemin le plus direct pour chaque chaîne de redirection, en essayant d’éliminer toute étape redondante. Cela nécessite une compréhension approfondie de l’architecture du site web et de la relation entre les pages. Créez une feuille de calcul pour documenter les anciens et les nouveaux chemins de redirection afin de fournir une vue d’ensemble claire des changements qui seront apportés.

Mise en place de redirections directes

Après avoir planifié la nouvelle structure de redirection, il est temps de la mettre en œuvre. Ce processus varie en fonction du type de serveur ou du système de gestion de contenu (CMS) utilisé. Par exemple, pour les serveurs Apache, les redirections sont souvent définies dans le fichier .htaccess, tandis que pour les serveurs NGINX, les fichiers de configuration sont modifiés. Pour les plateformes CMS telles que WordPress, il existe des plugins qui facilitent la gestion des redirections. Veillez à ce que toute ancienne URL soit redirigée directement vers la destination finale, sans étape intermédiaire.

Essais après ajustements

Une fois les nouvelles redirections mises en œuvre, il est essentiel de procéder à des tests approfondis. Utilisez des outils tels que les vérificateurs de code d’état HTTP pour confirmer que toutes les redirections fonctionnent correctement et mènent directement à la destination prévue. Notez également les liens brisés ou les pages qui ne sont plus accessibles en raison des changements. C’est également le moment de comparer les temps de chargement des itinéraires mis à jour avec ceux des anciens itinéraires afin de mesurer l’impact des changements.

Conseils pour éviter les chaînes de réacheminement à l’avenir

  • Audits réguliers: effectuer des audits périodiques du site web afin de détecter et de supprimer les redirections inutiles ou non désirées.
  • Documentation: Conservez des enregistrements précis de toutes les modifications apportées à la structure URL et aux redirections associées dans un document central.
  • Planifier à l’avance: lors du lancement de nouvelles pages ou de la restructuration du site web, planifiez soigneusement les redirections afin de garantir des itinéraires directs vers la destination.

Bonnes pratiques pour la gestion des réacheminements

  • Utilisez les redirections 301 pour les modifications permanentes afin d’informer les moteurs de recherche que la page a été déplacée de manière permanente.
  • Limitez l’utilisation des redirections: essayez de minimiser le nombre de redirections nécessaires en utilisant autant que possible des liens directs vers les bonnes pages d’atterrissage.
  • Contrôler les performances: utilisez des outils pour contrôler les performances du site web et les temps de chargement afin de pouvoir remédier rapidement à tout effet négatif des redirections.

Comment faire en sorte que vos redirections soient propres et efficaces ?

Le maintien d’une structure de réacheminement propre et efficace est un processus continu. Un suivi et une révision constants sont essentiels. Utilisez un outil de gestion des redirections ou un plugin pour garder une trace de toutes les redirections actives. Éliminez régulièrement les redirections inutilisées ou en double et assurez-vous que toutes les redirections ont un objectif clair et légitime. Le respect de ces pratiques permet au site web de rester accessible, d’être mieux positionné dans les moteurs de recherche et d’offrir une meilleure expérience aux visiteurs.

Senior SEO-specialist

Ralf van Veen

Senior SEO-specialist
Five stars
Mon client m'a donné 5.0 sur Google sur 75 avis

Je travaille depuis 10 ans en tant que spécialiste SEO indépendant pour des entreprises (néerlandaises et l'étrangèr) qui souhaitent obtenir un meilleur classement dans Google de manière durable. Au cours de cette période, j'ai conseillé des marques de premier plan, mis en place des campagnes internationales de référencement à grande échelle et coaché des équipes de développement mondiales dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche.

Grâce à cette vaste expérience dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche, j'ai développé le cours d'optimisation des moteurs de recherche et j'ai aidé des centaines d'entreprises à améliorer leur visibilité dans Google de manière durable et transparente. Pour cela, vous pouvez consulter mon portfolio, références et mes collaborations.

Cet article a été initialement publié le 27 mars 2024. La dernière mise à jour de cet article date du 27 mars 2024. Le contenu de cette page a été rédigé et approuvé par Ralf van Veen. Pour en savoir plus sur la création de mes articles, consultez mes lignes directrices éditoriales.