Migration d’un site web SEO : le guide 2023

A migration d’un site web SEO est un changement radical qui a des conséquences majeures sur l’optimisation de votre site web pour les moteurs de recherche (SEO) et sur ses performances. Il est donc essentiel de bien se préparer et de prendre les mesures nécessaires pour que la migration se déroule sans heurts. De cette manière, l’impact sur le référencement est minimal.

Dans ce guide, j’aborde divers aspects de la migration d’un site web, notamment les différents types de migration, les risques et les pièges. J’ai également préparé une liste de contrôle pour une migration réussie. Je vous indique également ce qu’il faut faire avant, pendant et après la migration pour que le site web continue à fonctionner de manière optimale et conserve sa valeur en termes de référencement.

La migration d’un site web est une opération complexe, c’est pourquoi il est conseillé de faire appel à un spécialiste expérimenté en référencement. De cette manière, vous pouvez être sûr que la migration se déroulera avec succès. Avec une planification, une préparation et un suivi adéquats, la migration d’un site web peut constituer une étape importante dans le développement d’un site web réussi et efficace.

Quelles sont les formes de migration de sites web SEO ?

Il existe différents types de migrations de sites web. Chacun d’entre eux vise à améliorer l’optimisation d’un site web pour les moteurs de recherche (SEO). Voici quelques-uns des types les plus courants :

Migration de domaine : la migration de domaine consiste à modifier complètement la structure URL d’un site web. C’est le cas, par exemple, lorsque votre entreprise change de nom et a donc besoin d’un nouveau nom de domaine. Une migration de domaine peut affecter le référencement d’un site web car les moteurs de recherche doivent indexer les nouveaux URL, tandis que les liens et les backlinks de l’ancien site web ne sont plus pertinents.

Migration de plateforme : une migration de plateforme est le changement du système de gestion de contenu (CMS) sur lequel un site web est hébergé. C’est le cas, par exemple, lorsqu’une entreprise passe de WordPress à Shopify. Une migration de plateforme peut affecter le référencement d’un site web car la structure et le codage du site changent.

Changement d’URL : un changement d’URL consiste à modifier les URL des pages d’un site web. Par exemple, lorsque vous modifiez les titres ou le contenu de vos pages. Un changement d’URL peut affecter le référencement d’un site web. En effet, les moteurs de recherche doivent apprendre à indexer les nouveaux URL. En outre, les anciens liens peuvent ne plus fonctionner(1).

Modification de la conception et de la structure : lors d’une modification de la conception et de la structure, vous changez l’aspect et la convivialité de votre site web. C’est le cas, par exemple, lorsque votre entreprise introduit un nouveau logo ou restructure son site web. Une modification de la conception et de la structure a également une incidence sur le référencement d’un site web, car les moteurs de recherche doivent assimiler le nouveau contenu et les modifications de la structure du site web.

Migration HTTPS : une migration HTTPS consiste à faire passer le site web de HTTP à HTTPS. HTTPS est une version sécurisée de HTTP et offre aux utilisateurs plus de sécurité et de confidentialité. Cela a un effet positif sur le référencement d’un site web, car les moteurs de recherche classent les sites web sécurisés plus haut que ceux qui ne le sont pas.

http-https

Toute migration de site web peut affecter le référencement d’un site web. Il est donc important de planifier et de mettre en œuvre ces mesures avec soin afin de minimiser l’impact sur le classement des sites web. Il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel du référencement avant de procéder à la migration d’un site web.

La migration d’un site web SEO en un coup d’œil

Vous n’avez pas le temps de rédiger un long article ? Il n’y a pas de problème. Consultez la vue d’ensemble ci-dessous pour un résumé de cet article.

Qu’est-ce qu’une migration de domaine ?

Une migration de domaine pour le référencement consiste à changer le nom de domaine d’un site web. Ce faisant, vous déplacez le contenu et la structure de ce site web vers un nouveau domaine. Comme cela modifie la façon dont les moteurs de recherche indexent et classent le site web, cela affecte le référencement du site web.

Lorsqu’un site web change de domaine, tous les URL de l’ancien nom de domaine doivent être redirigés vers le nouveau nom de domaine. Cela est nécessaire pour maintenir les anciens classements et liens dans les moteurs de recherche et pour éviter les erreurs dites « 404 ». Le nouveau site web doit contenir un contenu, une structure, des métadonnées et des mots-clés identiques ou similaires à ceux de l’ancien site. En effet, cela permet aux moteurs de recherche d’indexer et de classer correctement le nouveau site web.

Une migration de domaine bien planifiée et mise en œuvre peut améliorer le référencement. Par exemple, parce qu’il réduit les problèmes techniques, améliore l’expérience des utilisateurs et optimise les mots-clés. Cependant, une migration de domaine mal effectuée peut entraîner une baisse temporaire du classement dans les moteurs de recherche. Il en résulte une perte de trafic organique. Il est donc important de consulter un professionnel expérimenté en matière de référencement. Celui-ci connaît les étapes nécessaires à la réussite d’une migration de domaine.

Qu’est-ce que la migration de plateforme pour le référencement ?

La migration de plateforme pour le référencement fait référence au processus de changement du système de gestion de contenu (CMS) ou de la plateforme sur laquelle un site web est hébergé. Ce faisant, vous déplacez le contenu et la structure du site web vers une nouvelle plateforme. Une migration de plateforme peut affecter le référencement d’un site web, car les moteurs de recherche indexeront et classeront le site web différemment.

Lorsqu’un site web change de plateforme, plusieurs étapes sont nécessaires pour s’assurer que les moteurs de recherche continuent d’indexer correctement le contenu du site. L’une de ces mesures consiste à rediriger 301 les anciens URL vers les nouveaux. Veiller à ce que les métadonnées soient correctes, vérifier la vitesse de défilement des pages et rechercher les erreurs 404 sont autant d’exemples. Il est également important de veiller à ce que le nouveau site web contienne un contenu, une structure et des mots-clés identiques ou similaires à ceux de l’ancien site. De cette manière, un moteur de recherche peut correctement indexer et classer le nouveau site web.

Une migration de plateforme bien planifiée et exécutée peut améliorer le référencement de votre site web. Il le fait, par exemple, en améliorant les performances techniques du site web, en améliorant l’expérience de l’utilisateur et en optimisant les mots-clés. Toutefois, si la migration de la plateforme n’est pas effectuée correctement, le classement dans les moteurs de recherche peut temporairement diminuer. De cette manière, le trafic organique est perdu. Il est donc important de consulter un expert en référencement expérimenté qui connaît les bonnes étapes d’une migration de plateforme réussie.

Quels sont les types de refontes possibles (migration pour le référencement) ?

Il existe différents types de refontes ou de modifications de la conception et de la structure visant à améliorer l’optimisation d’un site web pour les moteurs de recherche (SEO). Vous trouverez ci-dessous une liste des types les plus courants :

  • Les refontes cosmétiques : avec ces refontes, vous améliorez l’aspect du site web sans apporter de changements significatifs à sa structure ou à son contenu. Vous pouvez envisager de modifier les couleurs, les polices de caractères ou d’ajouter de nouvelles images. L’impact de ce type de refonte sur le référencement de votre site web est généralement limité.
  • Refonte fonctionnelle : dans le cadre d’une refonte fonctionnelle, vous modifiez la structure et la fonctionnalité du site web. Son objectif est d’améliorer l’expérience de l’utilisateur. Les exemples incluent l’ajout d’une barre de recherche, la modification de la navigation ou l’amélioration de la réactivité mobile du site web. Une refonte fonctionnelle a une incidence sur le référencement d’un site web, car les moteurs de recherche vont explorer et indexer le site web différemment.
  • Refonte du contenu : dans le cadre d’une refonte du contenu, vous modifiez le contenu du site web afin d’améliorer l’expérience de l’utilisateur. L’un des moyens d’y parvenir est de réécrire les pages, d’en ajouter de nouvelles ou de supprimer le contenu obsolète. Une refonte du contenu peut modifier les mots-clés, les métadonnées et les liens internes. Cela a donc un impact sur le référencement de votre site web.
  • Refonte structurelle : dans le cadre d’une refonte structurelle, vous modifiez la structure du site web dans le but d’améliorer l’expérience de l’utilisateur. Les actions entreprises au cours de ce processus peuvent consister à réorganiser les pages, à ajouter de nouvelles catégories ou à modifier la hiérarchie du site web. Une refonte structurelle permet aux moteurs de recherche d’explorer votre site web d’une manière différente. Cela peut affecter le référencement de votre site web.

Pour minimiser l’impact sur le référencement de votre site web, vous devez soigneusement planifier et exécuter une refonte. Un professionnel du référencement peut aider à identifier les pièges potentiels. Il peut également élaborer un plan pour améliorer le référencement pendant et après le processus de refonte.

Les plus grands pièges de la migration d’un site web SEO

La migration d’un site web SEO comporte de nombreux pièges qui peuvent être évités simplement en étant conscient de leur existence. La sensibilisation est particulièrement importante pour les développeurs et les spécialistes du marketing de l’organisation.

ÉcueilExplicationDommages potentiels (1-100)
Oublié de testerNe pas tester le nouveau site web avant de le mettre en ligne peut entraîner des erreurs et des problèmes inattendus qui peuvent avoir une incidence négative sur les performances en matière de référencement.85
Perte de backlinksSi d’autres sites renvoient à des pages de votre ancien site web qui n’ont pas été correctement redirigées, vous risquez de perdre de précieux liens de retour.90
Absence de mise à jour des sitemaps XMLSi vous ne mettez pas à jour les sitemaps XML, les moteurs de recherche risquent d’avoir des difficultés à explorer et à indexer votre nouveau site web.75
Migration trop rapideUne migration trop rapide, sans préparation ni réflexion adéquates, peut entraîner de nombreux problèmes, dont la plupart des pièges mentionnés ci-dessus.80
Communication insuffisante avec les parties prenantesUne mauvaise communication peut être source de confusion et d’erreurs. Par exemple, si le service marketing n’est pas au courant de la migration, il peut continuer à promouvoir des URL obsolètes.70
Absence de suivi des performances avant et après la migrationSans ces données, il sera difficile de déterminer si la migration s’est déroulée avec succès et si des problèmes sont apparus.80
Pièges de la migration des sites web, explications et dommages potentiels.

Comme on peut le constater, il s’agit en grande partie de technologie et de gestion de projet dans le cadre de la migration de sites web. Il convient d’y prêter une attention particulière lors de la phase de migration.

Chaque migration a ses propres défis

Chaque migration de site web SEO comporte ses propres défis. Vous trouverez ci-dessous les défis possibles associés à chaque type de migration. Il s’agit d’un point de vue général, chaque migration est unique et devrait (idéalement) être guidée par un spécialiste du référencement.

Type de migrationDéfis
Changement de domaineLe changement de domaine de votre site web peut entraîner une baisse temporaire du trafic et du classement, car les moteurs de recherche ont besoin de temps pour traiter le changement. Il est essentiel de mettre en place des redirections 301 de l’ancienne URL vers la nouvelle afin de maintenir l’équité des liens.
Changement de la CMSUn changement de système de gestion de contenu (CMS) peut entraîner des modifications de la structure de l’URL, du contenu et d’autres éléments de référencement. Il est important de veiller à ce que tous les éléments de référencement soient transférés correctement vers le nouveau CMS.
Migration HTTPSLe passage de HTTP à HTTPS peut poser des problèmes techniques, tels que l’installation correcte des certificats SSL et la redirection de toutes les pages HTTP vers HTTPS.
Restructuration du siteIl peut s’agir de modifications de la structure de l’URL, de l’architecture du site ou de la navigation. Il est important de s’assurer que toutes les pages sont redirigées correctement et que les moteurs de recherche peuvent comprendre la nouvelle structure du site.
Changement de plateformeLe changement de plateforme de commerce électronique ou d’autres types de plateformes peut entraîner des modifications de la structure de l’URL, de la fonctionnalité et d’autres éléments de référencement. Il est essentiel de rediriger correctement toutes les URL et de veiller à ce que toutes les fonctionnalités fonctionnent correctement sur la nouvelle plateforme.
Migration de sites web mobilesIl s’agit notamment de passer d’un site mobile séparé à un site à conception réactive ou à un service dynamique. Cela nécessite une planification et une mise en œuvre minutieuses afin de s’assurer que l’expérience mobile n’est pas affectée et que Google comprend correctement le changement.
Type de migration de site web + défi.

Quels sont les pièges d’une migration HTTPS pour le référencement ?

Dans la plupart des cas, une migration vers HTTPS améliore le référencement. En fait, les moteurs de recherche évaluent mieux les sites web dotés de la sécurité HTTPS que ceux qui ne l’ont pas. Toutefois, il convient de garder à l’esprit certains pièges d’une migration HTTPS pour le référencement :

  1. Certificats SSL non valides : un site web ne dispose-t-il pas d’un certificat SSL valide ? Si c’est le cas, cela pourrait signifier une baisse temporaire de votre position dans les résultats de recherche organiques. Il faut donc toujours s’assurer que le certificat SSL est correctement appliqué et valide.
Certificats SSL
  1. Changement d’URL : lors d’une migration HTTPS, les URL des sites web peuvent passer de HTTP à HTTPS. Il est essentiel que tous les URL HTTP soient correctement redirigés vers les nouveaux URL HTTPS. Vous éviterez ainsi l’apparition d’erreurs « 404 » et vous pourrez conserver vos anciens classements et liens dans les moteurs de recherche.
  1. Problèmes de contenu : le contenu de certains sites web peut ne pas se charger correctement sur HTTPS. Cela pourrait vous causer des problèmes d’indexation par les moteurs de recherche. Il faut donc s’assurer que tout le contenu du site se charge correctement sur HTTPS et qu’aucun contenu mixte n’est affiché.
  1. Temps de chargement des pages : une migration HTTPS peut entraîner un retard dans le temps de chargement des pages du site web. Cela peut avoir un effet négatif sur le référencement et l’expérience de l’utilisateur. Il faut donc toujours optimiser le temps de chargement des pages pour minimiser cet effet.

Il est important de planifier et d’exécuter une migration HTTPS avec soin. De cette manière, l’impact sur le référencement de votre site web reste aussi faible que possible. Un expert en référencement expérimenté identifie les problèmes potentiels dans ce processus et peut créer un plan d’amélioration pour votre référencement pendant et après le processus de migration.

Lors de la migration d’un site web SEO, plusieurs aspects doivent être pris en compte afin de minimiser l’impact sur l’optimisation du site web pour les moteurs de recherche (SEO). Voici quelques points clés à surveiller :

A quoi dois-je faire attention lors d’une migration de site web SEO ?

  1. Élaborer un plan de migration détaillé : créez un plan dans lequel vous incluez tous les aspects de la migration. J’entends également par là les aspects techniques, tels que les redirections d’URL, les métadonnées et les redirections 301. Le plan doit décrire clairement la séquence des étapes, ainsi que les composants impliqués dans la migration(2).
  1. Conserver la structure du site web : conserver la structure du site web, y compris les URL, les catégories et les sous-domaines. Les moteurs de recherche peuvent ainsi plus facilement indexer correctement le contenu du site web. Il permet également de mieux préserver les anciens classements et liens dans les moteurs de recherche.
  1. Éviter le contenu dupliqué : la migration peut vous amener à publier du contenu dupliqué sur votre site web. En effet, d’anciens et de nouveaux URL peuvent apparaître pour les mêmes pages. Essayez d’éviter cela autant que possible et utilisez une redirection 301 pour empêcher les moteurs de recherche d’indexer les pages en tant que doublons.
  1. Contrôler la migration : surveiller de près le site web et le classement dans les moteurs de recherche afin de détecter et de résoudre tout problème.
  1. Mettre à jour le sitemap et robots.txt : veillez à mettre à jour le sitemap et robots.txt du site web. Cela aidera les moteurs de recherche à indexer correctement les nouvelles pages et à supprimer les anciennes pages(3).
Mise à jour du site-sitemap-and-robots.txt
  1. Tester le site web : tester le site web de manière approfondie pour s’assurer que tout fonctionne correctement. Cela comprend les liens, les formulaires et le temps de chargement des pages(4).
  1. Informer les moteurs de recherche que le site web a été déplacé : vous informez les moteurs de recherche en soumettant une mise à jour du plan du site (sitemap). Vous enregistrez également le nouveau site web dans Google Search Console.

Vous souhaitez minimiser l’impact de la migration sur le référencement de votre site web ? Ensuite, engagez un expert en référencement expérimenté pour vous aider à planifier et à exécuter la migration.

Quels sont les risques liés à la migration d’un site web ?

La migration d’un site web comporte plusieurs risques. Ceux-ci peuvent affecter l’optimisation de votre site web pour les moteurs de recherche (SEO). J’ai énuméré ci-dessous quelques-uns des principaux risques :

  1. Perte de classement dans les moteurs de recherche : lors d’une migration, votre site web peut temporairement disparaître des résultats de recherche. Cela signifie que vous perdez du trafic organique et que votre classement dans les moteurs de recherche diminue.
  1. Perte de liens internes : les liens internes peuvent être perdus lors d’une migration. Cela entraîne également une baisse de la valeur de référencement de votre site web. La perte de liens internes nuit également à l’expérience de l’utilisateur.
  1. Liens externes brisés : lorsque les URL des sites web changent, les liens externes vers le site web peuvent être brisés. Tout comme la perte de liens internes, ce phénomène peut également réduire la valeur SEO du site web. Par conséquent, votre position dans les résultats des moteurs de recherche s’en trouve affectée.
  1. Contenu dupliqué : si le contenu du site web n’est pas migré correctement, il peut en résulter un contenu dupliqué. Cela se traduit par une baisse de la valeur SEO et une détérioration de l’expérience utilisateur.
  1. Erreurs techniques : des erreurs techniques peuvent survenir au cours d’une migration. Il s’agit par exemple d’erreurs 404, de redirections d’URL incorrectes et de problèmes de métadonnées. Cela peut également nuire à la valeur de référencement de votre site web.
Erreurs techniques

Pour minimiser les risques susmentionnés, il est important de disposer d’un plan de migration détaillé et de planifier et d’exécuter soigneusement la migration. Un expert en référencement expérimenté peut identifier les problèmes potentiels. Sur cette base, il ou elle établira un plan d’action pour maintenir ou améliorer la valeur SEO du site web. Ce plan sera mis en œuvre pendant et après le processus de migration. Après le processus de migration, il est également important de surveiller le site web et son classement dans les moteurs de recherche afin de détecter et de résoudre les éventuels problèmes.

Combien de temps dure la perte de positions organiques ?

La durée de la perte de positions organiques lors d’une migration de site web peut varier. Plusieurs facteurs tels que la taille du site web, la complexité de la migration et l’importance de la concurrence dans les résultats de recherche jouent un rôle à cet égard. En général, la perte de positions organiques prend plusieurs jours ou semaines.

Pendant la migration, il se peut que votre site web disparaisse temporairement des résultats de recherche. En effet, les moteurs de recherche ont toujours les anciens URL dans leur index et n’ont pas encore indexé les nouveaux URL. Cela peut entraîner une perte temporaire de positions organiques et une diminution du trafic vers votre site web.

La vitesse à laquelle les moteurs de recherche indexent les nouveaux URL dépend de la taille du site web et de la quantité de trafic qu’il reçoit. Il est donc important d’informer les moteurs de recherche de la migration et de vérifier les nouvelles URL dans Google Search Console. Cela accélère l’indexation.

Pour minimiser la perte de positions organiques et de trafic, il est important de planifier et d’exécuter la migration avec soin. N’oubliez pas non plus de tester minutieusement votre site web avant sa mise en ligne. De cette manière, les problèmes que vous aviez négligés jusqu’alors peuvent encore être révélés. Il est également important de surveiller le classement dans les moteurs de recherche et le trafic organique pendant et après la migration. Cela vous permet de voir rapidement s’il y a des problèmes et de prendre les mesures qui s’imposent. Il peut s’écouler un certain temps avant que le site web ne retrouve sa position initiale, mais une planification et une exécution adéquates permettent de minimiser cette perte.

Ma liste de contrôle pour la migration de mon site web

Lors de la migration d’un site web, vous devez prendre en compte de nombreux points. Vous ne voyez pas la forêt pour les arbres ? Vous trouverez ci-dessous une liste de contrôle en 20 points que j’ai préparée pour la migration d’un site web :

  1. Créer un plan de migration détaillé et fixer un calendrier pour la migration.
  2. Avant de commencer la migration, faites une sauvegarde de votre site web actuel.
  3. Choisissez un moment propice à la migration. Choisissez de préférence une période où il y a peu d’activité sur votre site web.
Liste de contrôle pour la migration de mon site web
  1. Dressez une liste de toutes les pages du site actuel et assurez-vous que leur contenu correspond à celui du nouveau site.
  2. Utilisez une redirection 301 qui redirige tous les anciens URL vers les nouveaux.
  3. Vérifiez le nouveau site web dans Google Search Console et soumettez également un nouveau sitemap XML.
  4. Testez soigneusement le nouveau site web avant sa mise en ligne. Vous vous assurez ainsi que toutes les fonctions fonctionnent correctement.
  5. Veillez à mettre à jour correctement tous les anciens liens internes et externes.
  6. Mettre à jour les métadonnées sur le nouveau site web. Cela inclut les titres et les descriptions.
  7. Ajoutez des balises canoniques à toutes les pages pour éviter le contenu dupliqué. Ces balises indiquent aux moteurs de recherche l’URL d’origine d’une page.
  8. Assurez-vous que toutes les images et autres médias sont correctement téléchargés et visibles.
  9. Vérifiez que tous les formulaires et autres fonctions interactives fonctionnent correctement.
  10. Vérifiez que toutes les pages s’affichent correctement sur différents appareils et tailles d’écran.
  11. Veillez à ce que le site web se charge rapidement. Les informations nécessaires pour optimiser le temps de chargement.
  12. Vérifiez que le site web est sécurisé par un certificat SSL valide. Veillez également à rediriger correctement toutes les anciennes pages HTTP vers HTTPS.
  13. Créez une page 404 avec un message informant les visiteurs de l’erreur et contenant un lien vers la page d’accueil.
404 page
  1. Vérifiez que les moteurs de recherche indexent correctement le site web. Vous avez remarqué des problèmes ? Alors, résolvez-les immédiatement.
  2. Vérifiez si le site web s’affiche correctement dans les résultats des moteurs de recherche et corrigez les problèmes éventuels.
  3. Supprimez les anciennes pages et le contenu qui n’ont plus de raison d’être.
  4. Surveiller le classement du site web et des moteurs de recherche après la migration afin de remédier rapidement à tout problème.

La migration d’un site web est un processus complexe. Cette liste de contrôle peut servir de guide pour s’assurer que vous ne négligez pas les aspects les plus importants d’une migration réussie. Bien que cette liste soit complète, il est toujours conseillé de consulter un expert en référencement expérimenté. Cela permettra de s’assurer que la migration est planifiée et exécutée correctement afin de minimiser l’impact sur le référencement de votre site web.

Le travail avant la migration du site web

La mise en œuvre optimale de la migration d’un site web commence avant même la migration proprement dite. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils qui vous aideront à minimiser l’impact sur l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) à ce stade :

  1. Élaborer un plan de migration détaillé et veiller à ce que le calendrier soit réalisable. Vous créez également une liste de toutes les pages du site actuel et vous vous assurez que le contenu du nouveau site est le même.
  1. Sauvegardez le site web actuel avant de commencer la migration. Dans le cas improbable où un problème surviendrait au cours du processus de migration, vous pouvez y remédier rapidement.
sauvegarde
  1. Veillez à tester le nouveau site web et à vérifier que toutes les fonctions fonctionnent correctement. Ce n’est qu’ensuite que vous le mettez en ligne. Après tout, une fois que votre site web est en ligne, vous ne voulez plus rencontrer de problèmes.
  1. Vérifiez le nouveau site web dans Google Search Console et soumettez un nouveau sitemap XML. Cela permet aux moteurs de recherche d’indexer correctement le nouveau site web.
  1. Veillez à mettre à jour correctement tous les anciens liens internes et externes. Cela permet d’éviter les liens brisés et de maintenir la valeur SEO du site web.
  1. Mettre à jour les métadonnées sur le nouveau site web, y compris les titres et les descriptions. Les moteurs de recherche peuvent ainsi indexer plus facilement votre nouveau site web.
  1. Ajoutez des balises canoniques à toutes les pages pour éviter le contenu dupliqué. Cela empêche les moteurs de recherche d’indexer le même contenu plus d’une fois.
  1. Assurez-vous que toutes les images et autres médias sont téléchargés et affichés correctement. Ainsi, outre le référencement de votre site web, vous améliorez également l’expérience de l’utilisateur.
  1. Vérifiez que tous les formulaires et autres fonctions interactives fonctionnent correctement. Cela réduit le risque que les utilisateurs rencontrent des problèmes lorsqu’ils visitent votre site web.
  1. Vérifiez que toutes les pages s’affichent correctement sur différents appareils et tailles d’écran. Après tout, en tant que propriétaire d’un site web, vous vous efforcez d’offrir une expérience utilisateur optimale sur tous les appareils.
différents dispositifs
  1. Optimiser le temps de chargement des pages pour améliorer l’expérience utilisateur et le référencement. Pour ce faire, vous utilisez la mise en cache, l’optimisation des images et la compression.
  1. Assurez-vous que le site web est sécurisé par un certificat SSL valide et que toutes les anciennes pages HTTP sont correctement redirigées vers HTTPS. Vous augmentez ainsi la sécurité de votre site web, ce qui renforce sa valeur en termes de référencement.

Vous voulez minimiser l’impact sur le référencement de votre site web ? Il est alors important de consulter un professionnel expérimenté en matière de référencement qui pourra vous aider à planifier et à exécuter la migration. Il est également essentiel de surveiller le site web et son classement dans les moteurs de recherche après la migration afin de résoudre rapidement tout problème.

Journée de migration du site web

Le jour de la migration du site web, plusieurs mesures peuvent être prises pour garantir un processus sans heurts et résoudre rapidement les problèmes éventuels. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils :

  1. Déplacer le site web vers le nouveau serveur ou l’hébergeur. Assurez-vous que tout est transféré et configuré correctement(5).
  1. Testez soigneusement le nouveau site web et toutes ses fonctionnalités avant de le mettre en ligne.
  1. Effectuez une dernière vérification pour vous assurer que toutes les redirections d’URL sont correctement configurées et que tous les anciens liens sont dirigés vers le nouveau site web.
  1. Vérifiez le nouveau site web dans Google Search Console et soumettez également un nouveau sitemap XML.
  1. Sauvegarder le nouveau site web avant de le mettre en ligne.
  1. Désactivez l’ancien site web avant la mise en ligne du nouveau.
  1. Vérifiez soigneusement le site web pour vous assurer que tout fonctionne correctement. N’oubliez pas les liens, les formulaires, les images et les autres éléments interactifs du site web.
  1. Surveiller le classement du site web et des moteurs de recherche afin de résoudre rapidement tout problème.
  1. Vérifiez le temps de chargement et la vitesse du site web et optimisez-le immédiatement si cela s’avère nécessaire.
  1. Assurez-vous d’avoir les coordonnées d’une personne à contacter en cas de problème.

La migration d’un site web est complexe et beaucoup de choses peuvent se produire le jour de la migration. Une bonne préparation est donc essentielle. C’est pourquoi il est important de disposer d’un plan de migration détaillé et de travailler avec un expert en référencement expérimenté pour assurer la réussite de la planification et de la mise en œuvre.

Après la migration du site web

Après la migration du site web, plusieurs mesures peuvent être prises pour s’assurer que le site fonctionne de manière optimale et minimiser l’impact sur l’optimisation des moteurs de recherche (SEO). Ci-dessous, je vous donne quelques conseils :

  1. Vérifiez le nouveau site web dans Google Search Console et vérifiez que toutes les pages sont correctement indexées(6).
  1. Vérifier le classement dans les moteurs de recherche et le trafic organique. Surveillez-les également pendant plusieurs semaines après la migration. Constatez-vous une baisse sensible du trafic sur votre site web ? Vérifiez ensuite que les redirections d’URL sont correctement paramétrées. Si ce n’est pas le cas, résolvez le problème dès que possible.
  1. Vérifiez soigneusement le site web pour vous assurer que tout fonctionne correctement. Dans le cadre de ce contrôle, vous incluez également des liens, des formulaires, des images et d’autres éléments interactifs sur le site web.
  1. Vérifiez que toutes les métadonnées, y compris les titres et les descriptions, sont correctement définies.
  1. Vérifiez que tous les anciens liens internes et externes ont été correctement mis à jour. En outre, tous les liens brisés doivent être résolus.
  1. Vérifiez que tous les appareils et toutes les tailles d’écran affichent correctement votre site web.
  1. Fournir un site web avec un temps de chargement optimal.
  1. Utilisez Google Analytics pour contrôler et analyser les performances de votre site web.
  1. Créer une page 404. Cela permet d’informer les visiteurs de l’erreur et de les renvoyer à la page d’accueil.
  1. Ajustez le sitemap XML et soumettez-le à nouveau à Google Search Console.
  1. Maintenir le site web à jour et y ajouter régulièrement du nouveau contenu. Cela améliore à la fois l’expérience de l’utilisateur et la valeur de référencement du site web.

Il est important de surveiller attentivement le site web après la migration et de résoudre rapidement tout problème. Un professionnel expérimenté en matière de référencement peut aider à surveiller le site web et à résoudre les problèmes qui peuvent survenir au cours du processus.

Conclusion

La migration d’un site web peut avoir un impact important sur son optimisation pour les moteurs de recherche (SEO). Pour que le processus se déroule sans heurts et que l’impact sur le référencement soit minimal, il convient de suivre plusieurs étapes avant, pendant et après la migration.

La migration nécessite un plan de migration détaillé. Vous devez également tester tous les aspects du site web avant sa mise en ligne. Pendant la migration, il est important de surveiller attentivement le site web et de résoudre rapidement tout problème. Après la migration, vous continuez à surveiller le classement des moteurs de recherche et intervenez immédiatement en cas de problème.

Un professionnel expérimenté en matière de référencement peut aider à planifier, à exécuter et à contrôler la migration du site web. De cette manière, votre site web conserve sa valeur SEO et continue à fonctionner de manière optimale. En planifiant et en testant soigneusement, puis en résolvant rapidement tout problème, la migration d’un site web peut être menée à bien. De cette manière, votre site web peut même commencer à être plus performant que jamais.

Senior SEO-specialist

Ralf van Veen

Senior SEO-specialist
Five stars
Mon client m'a donné 5.0 sur Google sur 76 avis

Je travaille depuis 10 ans en tant que spécialiste SEO indépendant pour des entreprises (néerlandaises et l'étrangèr) qui souhaitent obtenir un meilleur classement dans Google de manière durable. Au cours de cette période, j'ai conseillé des marques de premier plan, mis en place des campagnes internationales de référencement à grande échelle et coaché des équipes de développement mondiales dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche.

Grâce à cette vaste expérience dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche, j'ai développé le cours d'optimisation des moteurs de recherche et j'ai aidé des centaines d'entreprises à améliorer leur visibilité dans Google de manière durable et transparente. Pour cela, vous pouvez consulter mon portfolio, références et mes collaborations.

Cet article a été initialement publié le 6 septembre 2023. La dernière mise à jour de cet article date du 10 janvier 2024. Le contenu de cette page a été rédigé et approuvé par Ralf van Veen. Pour en savoir plus sur la création de mes articles, consultez mes lignes directrices éditoriales.