Affiche

Pour mesurer l’effet des publicités, l’affichage est une statistique utile. Nous expliquons dans cet article ce que sont les impressions et comment les interpréter.

Qu’est-ce qu’un dépistage ?

Les affichages, en bref, correspondent au nombre de fois qu’un internaute consulte une annonce, indépendamment du nombre de fois qu’il clique dessus. Ce terme est courant dans le SEA (Search Engine Advertising).

La statistique des impressions a été largement utilisée pour mesurer la performance des campagnes de marketing en ligne (SEA).

Conseils pour augmenter le nombre d’impressions :

  1. Comprendre le public cible

Augmentez le nombre d’impressions en apportant des réponses aux questions des internautes. Qu’est-ce qui plaît au public cible ? L’intention du chercheur doit être claire.

  1. Rédiger un contenu de qualité

Optimiser le contenu pour qu’il plaise au public cible. Rédigez un contenu de qualité pour le visiteur, pas pour Google. Le contenu doit être pertinent par rapport à la requête de recherche.

Affichages | Glossaire

Comment les impressions sont-elles mesurées ?

Les affichages sont mesurés par le nombre de fois qu’un serveur récupère l’annonce et la charge sur une page. Ce calcul affecte le montant que l’annonceur paie par affichage.

  1. CPI (Coût par Impression) : les impressions sont payées directement au propriétaire du site web à un coût par impression. Une entreprise qui souhaite vendre un produit dans un marché de niche a tout intérêt à héberger des annonces sur un site web faisant autorité dans ce marché de niche.
  2. CPM (coût par mille) : le coût par mille correspond aux publicités achetées sur la base de 1 000 impressions. C’est le modèle le plus utilisé pour mesurer les impressions publicitaires. Le serveur enregistre le nombre de fois que l’annonce est chargée et l’annonceur paie pour 1 000 impressions.

Mes conseils

Le nombre d’impressions doit être nuancé. Des situations différentes doivent être prises en compte. Un chercheur qui ouvre la même page 10 fois ne compte pas pour 10 impressions individuelles. Dans un autre cas, un chercheur ouvre plusieurs onglets (Pogosticking) et n’en visite qu’un seul. Les autres onglets ne sont pas affichés.

Google a mis en place des mesures pour lutter contre les robots et la fraude au clic. Le nombre d’affichages non humains est filtré. Il est donc important d’interpréter le CPM ou l’IPC de manière nuancée. En effet, ce système est sujet aux erreurs.

Senior SEO-specialist

Ralf van Veen

Senior SEO-specialist
Five stars
Mon client m'a donné 5.0 sur Google sur 76 avis

Je travaille depuis 10 ans en tant que spécialiste SEO indépendant pour des entreprises (néerlandaises et l'étrangèr) qui souhaitent obtenir un meilleur classement dans Google de manière durable. Au cours de cette période, j'ai conseillé des marques de premier plan, mis en place des campagnes internationales de référencement à grande échelle et coaché des équipes de développement mondiales dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche.

Grâce à cette vaste expérience dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche, j'ai développé le cours d'optimisation des moteurs de recherche et j'ai aidé des centaines d'entreprises à améliorer leur visibilité dans Google de manière durable et transparente. Pour cela, vous pouvez consulter mon portfolio, références et mes collaborations.

Cet article a été initialement publié le 11 octobre 2023. La dernière mise à jour de cet article date du 16 janvier 2024. Le contenu de cette page a été rédigé et approuvé par Ralf van Veen. Pour en savoir plus sur la création de mes articles, consultez mes lignes directrices éditoriales.

Articles susceptibles de vous intéresser