Utiliser la balise noindex et la balise canonique en même temps ? Mon avis

Deux balises méta sont les balises noindex et canonical. Ces balises aident les propriétaires de sites web et les professionnels du référencement à gérer la visibilité de leur contenu dans les moteurs de recherche et à éviter les problèmes de contenu dupliqué. Bien que chacun remplisse une fonction unique, l’utilisation combinée de noindex et de canonical peut s’avérer nécessaire dans certaines situations pour relever des défis spécifiques en matière de référencement. Cet article examine l’importance d’utiliser correctement ces balises et donne des indications sur la manière de les appliquer simultanément.

Qu’est-ce que ces étiquettes ?

La balise noindex est utilisée pour indiquer aux moteurs de recherche comme Google qu’une page spécifique ne doit pas être affichée dans les résultats de recherche. Cela peut être utile pour les pages contenant des informations sensibles, du contenu temporaire ou des doublons qui n’ont pas de valeur pour les utilisateurs des moteurs de recherche. D’autre part, la balise canonical aide les moteurs de recherche à comprendre quelle version d’une page doit être considérée comme la version « principale » ou « préférée » lorsqu’il existe plusieurs copies d’un contenu similaire. Ceci est particulièrement utile pour éviter les problèmes de contenu dupliqué, qui peuvent nuire aux performances de référencement d’un site web.

L’utilisation correcte de ces balises est essentielle pour maintenir un site web sain et maximiser la visibilité sur les moteurs de recherche. Une mauvaise utilisation peut entraîner la suppression de pages importantes de l’index de recherche ou une confusion sur les pages à privilégier, ce qui peut en fin de compte affecter le classement dans les moteurs de recherche et le trafic vers le site.

Utilisation simultanée de noindex et de canonical

L’utilisation simultanée de noindex et canonical semble à première vue contradictoire. Après tout, pourquoi marquer une page pour qu’elle ne soit pas indexée tout en spécifiant une URL préférée pour cette page ? Toutefois, cette approche peut s’avérer utile dans des scénarios spécifiques où vous souhaitez préserver ou transmettre la valeur des liens d’une page non indexée à la version canonique. Par exemple, si une page n’est temporairement pas pertinente pour les moteurs de recherche, mais que vous souhaitez conserver sa valeur pour une date ultérieure ou pour d’autres pages de votre site.

Considérations techniques

Techniquement, cette méthode indique aux moteurs de recherche de ne pas inclure la page dans leurs résultats de recherche (par l’intermédiaire de la balise noindex), mais que toute valeur ou tout lien que la page pourrait avoir doit être transféré à l’URL spécifiée dans la balise canonical. Il est essentiel d’appliquer cette technique avec prudence et uniquement dans des circonstances appropriées, car une mauvaise utilisation peut entraîner des problèmes de référencement imprévus.

Si vous décidez d’utiliser noindex et canonical ensemble, assurez-vous que.. :

  • La balise canonical renvoie à une page qui a été indexée et qui contient un contenu pertinent et similaire.
  • Surveillez de près les performances et l’indexation de vos pages à l’aide d’outils tels que Google Search Console afin d’identifier et de corriger les conséquences involontaires.
  • Envisagez d’autres solutions avant d’appliquer cette méthode, par exemple en améliorant le contenu de la page pour la rendre unique et suffisamment intéressante pour l’indexation.

Dans certains cas, Google peut décider d’ignorer la balise noindex si le système estime que la page est utile aux utilisateurs. Cela souligne l’importance d’une mise en œuvre réfléchie et d’une révision régulière de votre stratégie de référencement pour garantir que votre site fonctionne de manière optimale dans l’environnement dynamique des moteurs de recherche.

Google sur l’utilisation d’un noindex et d’une balise canonique :

La dernière chose que John Mueller a dite à ce sujet est la suivante (sur Twitter) :

Il est temps de dire « ça dépend ». Pour des pages identiques dont vous ne vous souciez que très peu de savoir laquelle est choisie, utilisez rel=canonical. Pour des pages différentes (comme la syndication) et/ou une opinion forte, utilisez noindex (+ éventuellement canonical). Noindex+canonique ? Oui, si vous vous souciez plus de l’indexation que de la canonisation.

John Mueller – Google.

En particulier dans les cas où vous souhaitez qu’une page soit complètement non indexée ET qu’elle transmette les liens vers une autre page. Prenons l’exemple de deux pages (presque) dupliquées. Les deux pages doivent être conservées (peut-être les pages de localisation), mais vous voulez éviter d’avoir un contenu dupliqué complet et peut-être même un peu de cannibalisation des mots-clés.

C’est d’autant plus intéressant qu’il y a quelques années, John Mueller avait un avis différent sur la question. Pour cela, voir cette citation (également tirée de Twitter) :

Il ne faut pas mélanger noindex et rel=canonical car ce sont des informations très contradictoires pour nous. Nous choisirons généralement le rel=canonical et l’utiliserons plutôt que le noindex, mais chaque fois que vous vous fiez à l’interprétation d’un script informatique, vous réduisez le poids de votre entrée 🙂 (et le référencement consiste en grande partie à indiquer vos préférences à des scripts informatiques).

John Mueller – Google.

Je pense que vous n’en aurez que rarement besoin, mais si, comme moi, vous aimez les détails, cela vaut vraiment la peine d’essayer.

Senior SEO-specialist

Ralf van Veen

Senior SEO-specialist
Five stars
Mon client m'a donné 5.0 sur Google sur 75 avis

Je travaille depuis 10 ans en tant que spécialiste SEO indépendant pour des entreprises (néerlandaises et l'étrangèr) qui souhaitent obtenir un meilleur classement dans Google de manière durable. Au cours de cette période, j'ai conseillé des marques de premier plan, mis en place des campagnes internationales de référencement à grande échelle et coaché des équipes de développement mondiales dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche.

Grâce à cette vaste expérience dans le domaine de l'optimisation des moteurs de recherche, j'ai développé le cours d'optimisation des moteurs de recherche et j'ai aidé des centaines d'entreprises à améliorer leur visibilité dans Google de manière durable et transparente. Pour cela, vous pouvez consulter mon portfolio, références et mes collaborations.

Cet article a été initialement publié le 22 mars 2024. La dernière mise à jour de cet article date du 22 mars 2024. Le contenu de cette page a été rédigé et approuvé par Ralf van Veen. Pour en savoir plus sur la création de mes articles, consultez mes lignes directrices éditoriales.